La vie à San Francisco…

San-Francisco-living

San Francisco, ce nuancier Farrow & Ball grandeur nature <3

Je suis rentrée hier, le décalage horaire (et le temps gris bouhou) sont un peu violents. Mais je suis tellement contente d’avoir pu passer ces quelques jours à San Francisco que j’ai décidé que rien n’entamerait mon moral !

Cela faisait longtemps que je n’étais pas partie à l’étranger toute seule (la dernière fois c’était à New York il y a 3 ans) et j’avais oublié combien cela pouvait être doux (moi qui ne suis pas une grande fan de solitude).

J’avais une petite chambre airbnb adorable à Castro. Mais genre vraiment adorable, il m’est arrivé une ou deux fois d’avoir mille fois plus envie de rentrer profiter de ma chambre que de rester dans les rues. J’avais deux grandes fenêtres qui faisaient l’angle du bâtiment et qui donnait sur des petites courettes arborées d’où je voyais une jolie maison bleue, des orangers, des rosiers et une jolie petite allée. Il y avait plein de soleil qui entrait à toute heure de la journée et j’entendais les petits oiseaux chanter. C’était magique.

[tp not_in=”en, it, zh, es, de, ja, no, ru, sv”]Commenter[/tp][tp not_in=”fr”]Comment[/tp]

San-Francisco-living-2

Ma petite chambre <3

J’ai vraiment essayé de “vivre” à San Francisco. Je m’étais acheté plein de choses que j’aime manger chez Whole Foods un peu plus haut à Haight Ashbury : des olives, du cheddar, des crackers, des brownies et plein de fruits rouges que je grignotais en lisant dans ma chambre. Je m’étais aussi acheté de la poudre de bain à la noix de coco chez Urban Outfitters (seulement dispo sur le shop US) et j’ai pris quelques bains en écoutant de la musique pendant des heures.

Je sais que c’est tentant quand on voyage de rentabiliser à mort le déplacement. Ca m’a pris plusieurs fois pas mal d’énergie de résister à l’envie de courir partout pour faire des photos. Et à chaque fois je me suis stoppée net : non, je vais plutôt aller me poser 2h dans le joli patio de ce restaurant et profiter du beau temps à la cool.

Résultat : j’ai l’impression d’avoir passé bien plus de 5 jours là bas car j’ai réussi à étirer le temps. Au lieu de papillonner une heure par ci et une heure par là, j’ai passé de longs moments bien imprimés dans ma mémoire à : regarder les surfers et les joggers sur la plage d’Ocean Beach, admiré la ville à travers les vitres du tram F qui va à Castro, passé une heure à contempler l’aquarium de la California Academy of science, lu plein de livres au Golden gate park, bu des litres de Chaï Latte en dessinant.

Je n’ai pas vu grand chose de la ville en réalité, je crois que je suis quasiment tout le temps resté aux alentours de Castro (un peu au nord vers Height Ashbury et un peu au sud dans Mission District). De toutes façons il suffit de se balader une heure dans les rues pour remplir sa carte mémoire de photos de jolies maisons pastelles.

Je vous prépare quand même un mini guide des jolis endroits que j’ai vus et des endroits chouettes où j’ai mangé ou fait du shopping pour mercredi ^^

[tp not_in=”en, it, zh, es, de, ja, no, ru, sv”]Commenter[/tp][tp not_in=”fr”]Comment[/tp]

.

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

You May Also Like

13 comments on “La vie à San Francisco…

  1. C’est un peu ce que j’ai fait quand je suis allée à Tokyo avec mon chéri y a quatre ans et à Séoul en solo en septembre dernier. J’ai visité mais j’ai aussi pris beaucoup de temps pour me poser,pour profiter et pour vivre comme si je vivais dans cette ville depuis toujours. Me poser dans un coffee shop pour écrire et profiter de l’ambiance, dans une librairie pendant des heures, faire le marché et mes courses tranquillement. C’est là que j’ai eu vraiment la sensation d’être “chez moi” et de me forger des souvenirs et des images durables dans mon esprit.

  2. La même en Ecosse il y a une semaine : café, shopping, repos avec un peu de visite. Du coup, on a l’impression d’y vivre et ça c’est vraiment agréable, c’est une bonne fatigue aussi.

  3. Wahou j’admire beaucoup le fait de partir seule en voyage je trouve que c’est une très bonne idée, ça me trotte dans al tête depuis quelques temps… Bravo !

  4. Je ne sais pas si j’aurais le courage de partir seule en voyage, peut-être que je n’ai pas encore la maturité nécessaire, ou peut-être que je m’ennuierais toute seule (remarque j’adore la solitude). En tout cas c’est une autre façon de voyager, de prendre vraiment le temps et de ne pas courir partout, c’est inspirant :)

  5. C’est une belle façon de voyager aussi. Prendre le temps de s’imprégner des lieux, de l’ambiance, des gens. En faire un peu moins, ne pas courir partout. On attend la suite avec impatience!!

  6. Comme ça doit être agréable ! J’avoue que l’idée de partir seule m’enchante d’un côté et me fait un peu peur de l’autre .. En revanche ce qui est sûr c’est que cette façon de voyager en “vivant” sur place pendant le temps du voyage, j’adore !! Et je compte bien essayer un jour !
    Hâte de voir les petits coins que tu vas nous conseiller ! Bye~

  7. Tu oublies de préciser que lorsque c’est Airbnb qui invite, forcément on peu traîner des heures puisqu’il n’y a rien à rentabiliser ;)

    • Invitée ou pas je pense que je ferais toujours ça maintenant. Et puis j’ai déjà aussi couru partout alors que j’étais invitée ;)

  8. Merci pour ce billet si agréable. C’est dans le même esprit de profiter d’une ville comme si on y vivait qu’avec mon mari + nos 2 enfants nous avons décidé de partir quelques jours de mars au Pays-Bas. L’expérience fut unique…un charmant resto Grec, des balades à vélo, déjeuner et un peu de shopping chez Ikea svp, des courses dans le supermarché du coin et rythme de vie “à la Dutch” et le tout sans mettre les pieds à Amsterdam! Nous avons tellement apprécié que nous y retournerons faire du camping cet été :)
    PS: je te suis depuis un bon moment et c’est la 1ère fois que je poste un comment.

  9. La rue de maisons pastel, c’est magnifique ! *-*
    Hâte d’en voir plus. :)

  10. Ah San Francisco ! L’une de mes villes préférées.
    J’y étais allée jeune avec mes parents et après des années à en rêver, j’y suis enfin retournée avec mon copain il y a 7 ans !
    Et bien sur, j’ai encore envie d’y retourner :-)
    C’est une ville tellement agréable. Pas trop grande, avec plein de choses à voir en flânant tranquillement dans les rues.

  11. Ta façon de vivre le voyage et de profiter de l’instant présent m’a déjà convaincue.. Un peu par la force des choses il faut dire, car avec notre petit Victor on n’a plus la possibilité d’en faire un max lorsqu’on part en voyage – notamment la west coast l’été passé :) On doit sélectionner pas mal, et surtout prévoir un minimum, même si j’essaie de laisser des moments libres aussi..

    Mais finalement c’est une bien chouette manière de profiter de l’atmosphère qui flotte dans les rues, ça nous imprègne pour un moment. Je pense à San Francisco en disant ça, tellement j’en garde un doux souvenir ! Une semaine passée là bas, d’innombrables promenades surtout au Golden gate park qui est magique, son joli manège et ses glaces, oui, c’est sûr c’est un bon rempart contre la grisaille de cette fin d’hiver ! Courage, et si tu veux savoir à Madrid il ne fait pas plus beau :)

    • C’est fou qu’il faille se forcer pour voyager comme ça alors que finalement c’est la meilleure chose à faire !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *