organisation

La routine habituelle quoi*

organisation

Crédit photo : Present & Correct

Un jour au travail, il y a de ça 6 ans on m’a dit : « toi tu as besoin de ta routine ». J’ai pris ça comme une grosse claque dans la tronche, j’avais l’impression qu’on m’insultais : « Moi ? Routinière ?! Mais ça va pas je suis jeune enfin ! »

J’étais super vexée et j’ai mis quelques temps à comprendre que non seulement celui qui m’avait dit ça avait raison, mais qu’en plus ce n’était pas un défaut du tout.

Pour moi la routine, le quotidien était quelque chose de mal, réservés aux enfants trouillards, aux retraités en mal d’occupation, aux personnes tristes et sans surprise, « Comme d’habitude » c’était la mort de l’amour. Comment pouvait-on penser ça de moi ?

J’avais mis en place un process de travail très précis, où je faisais les choses dans un ordre qui avaient son importance pour être plus efficace. Ça me permettait d’accomplir mes tâches quotidiennes ennuyeuses plus vite, pour ensuite me consacrer à des choses plus intéressante et créatives. Qu’on associe cela à la routine me mettait en colère.

J’ai décrété que ce collègue était un abruti et ai continué mon petit bonhomme de chemin.

Quand j’ai eu la liberté d’organiser mes journées comme je l’entendais j’ai fait un peu n’importe quoi, je me suis noyée dans mes tâches quotidiennes, et mes loisirs sont devenus accessoires car ils n’étaient plus casés dans un emploi du temps précis.

M’obliger à attribuer chaque jour de la semaine à une tâche bien précise et admettre que cette routine était essentielle pour retrouver du temps a changé ma vie.

Et puis au final, il y a quelque chose de doux et de rassurant dans les petites habitudes. Quand on n’est pas salarié, les lendemains sont toujours un peu incertains, et cette douceur est plus que bienvenue.

Il y a plusieurs routines : les process de travail qu’on organise qui font gagner du temps et aident tout le monde à mieux travailler, les produits qu’on achète chaque semaine pour se nourrir et prendre le temps de se cuisiner de chouettes repas, la routine de soin qui me permet chaque matin et chaque soir de prendre soin de soi, les petites « traditions » entre amis qui font qu’on se voit une fois par semaine le même jour quoi qu’il arrive, les menus rituels à accomplir avant de s’endormir le soir pour se sentir bien, les petits mots, toujours les même qu’on dit à son amoureux qui créent cette complicité unique qu’on n’a avec personne d’autre.

Tant qu’on ne tombe pas dans une répétition maladive de certains gestes ou que le poids des habitude ne constitue pas un frein à la créativité, j’entends bien.

*Si tu as chopé la référence fais moi un bibi

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

Les meilleurs articles

23 comments on “La routine habituelle quoi*

  1. 4 juillet 2014 at 13:30

    Je suis exactement comme toi!
    PS: Pour le *, je sais, il s’git de la vigie du bateau pirate d’Astérix.

  2. 4 juillet 2014 at 13:40

    Astérix et Cléopatre. Enfin j’espère :D

  3. 4 juillet 2014 at 14:11

    La photo est simplement parfaite avec l’article !

  4. 4 juillet 2014 at 14:19

    Ah ah j’adore la photo! Parfait pour un petit bureau bien décoré!
    Moi je suis un fan du mot et de l’idée « routine », mais je suis vraiment effrayé par les gens qui utilise des TO DO LIST ou qui abusent du rétro-planning (le summum de la routine) j’ai essayé mais ça me rend hystérique. Parfois le laisser aller et changer nos habitudes peut vite nous surprendre!

    http://switchshirttheory.blogspot.fr

  5. 4 juillet 2014 at 14:24

    Smack !!! Voilà c’est mon bibi pour Asterix (qu’est-ce que je peux l’utiliser cette expression !) ;-)

    • 4 juillet 2014 at 14:39

      On dit pas routine, on dit process de créat ;)

  6. 4 juillet 2014 at 14:38

    Pour moi, la routine, c’est la danse de Ross et Monica dans Friends ^^ Je comprends ton besoin de routine : je ne travaille plus depuis février, et je ferais bien de m’en mettre une en place rapidement si je veux arrêter de glander :x

  7. 4 juillet 2014 at 14:50

    Hihihi
    http://i1.ytimg.com/vi/rcyzcKMVhk0/maxresdefault.jpg
    C’est dans Asterix et Cléopatre, toute mon enfance.

    La routine c’est génial, pareil que toit, ça me rassure et me permet de mieux m’organiser.
    ce qui n’empêche pas de faire des folies bien badass, parfois (boire du candy up chocolat au lieu du Fraise pour le gouter – 16h pile)
    Bref, total support aux gens routiniers ! :D

  8. 4 juillet 2014 at 15:03

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, car j’ai quitté ma boite en octobre et avant j’arrivais à organiser ma doubles activité entre le travail au bureau et mon activité artistique…Et maintenant par manque de structure horaire je suis très vite débordée.
    Je suis donc en train de m’organiser des journées à l’avance :-)
    Merci pour ce post!

  9. 4 juillet 2014 at 15:29

    C’est marrant de voir aujourd’hui cet article parler de routine alors que je viens de passer une semaine seule devant mon ordi à essayer de trouver mon « rythme » pour monter une start-up. Une certaine routine, ou de l’organisation, est en effet, essentiel pour trouver du temps pour tout ce qui est important dans notre vie et évoluer au mieux. Ca peut prendre du temps et un peu rigueur mais une fois qu’elle est là, on se sent rassurée, enfin j’espère…

    xx

  10. 4 juillet 2014 at 15:49

    Contrairement à ce que beaucoup s’imaginent, la routine stimule la créativité (tant qu’on ne vire pas au planning millimétré en 53 points, certes). Moi perso quand c’est le bordel dans ma vie, c’est le bordel dans ma tête, et quand c’est le bordel dans ma tête j’ai la créativité d’un homard vapeur. Or sans routine, comment s’organiser, hein? Bon bref, tu as tout dit et bien dit, j’arrête donc de te paraphraser sans scrupules juste pour faire genre que je dis des trucs intéressants et je retourne à ma propre routine (qui est plus ou moins, à cette heure-ci: lutter contre la procrastination, getting shit done.

  11. 4 juillet 2014 at 15:53

    Je suis absolument routinière pour certaines choses, et j’en ai besoin. Peu importe ce qu’on peut penser de moi, ces petits rituels me sécurisent et me donnent un cadre. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas être spontanés hein !!

  12. 4 juillet 2014 at 16:19

    Les habitudes c’est bien, on en a tous besoin à un moment ou un autre de notre vie, la routine, je trouve ça plus négatif déjà :)

  13. 4 juillet 2014 at 16:20

    Premier commentaire de ma part. Moi je remplacerai le terme routine par méthode ou méthodologie.
    Essayer d’aborder chaque situation au travers d’une grille d’analyse qui s’enrichirait au fur et à mesure de son expérience, mettre un ordre de priorité sur les évènements à traiter et enfin bien sur les traiter. D’un point de vue professionnel, cela se traduit par un emploi du temps qui apparait toujours le même et crée cette routine.

    Par contre d’un point de vue vie privée, la routine pour moi est composée d’un ensemble de rituels qui permettent de me sentir mieux du moment qu’ils ne s’imposent pas trop aux autres.

  14. 4 juillet 2014 at 17:01

    J’avais pondu un roman; que j’ai effacé, tu as raison il faut casser la routine mais elle a du bon cependant dans le travail notamment, bien que j’estime que l’on est plus performant quand on se trouve devant un nouveau challenge qui booste nos habitudes;
    J’ai reconnu la référence au pirate dans Astérix, et le perroquet aussi, j’adore!

  15. 4 juillet 2014 at 17:29

    La photo est tout simplement parfaite! Quel sens de l’esthétisme!
    Moi j’aime bien la routine car les moments de break où l’on casse cette routine sont d’autant plus plaisants !
    Bises

    http://aubonheurdesdames-leblog.fr/

  16. 4 juillet 2014 at 21:16

    Toujours très intéressant ce genre d’article, cela permet de partager son petit quotidien ;)
    Bises, Marine

  17. 4 juillet 2014 at 22:25

    Ayant deux enfants, travaillant chez moi, la routine je connais. J’essaye de la casser quand j’en ai ras le bol mais c’est vrai que ça a un côté réconfortant, un peu comme mater 1000 fois le même film, un petit gri-gri sécurisant.

  18. 5 juillet 2014 at 10:35

    il me semble que tu es taureau,j’en suis une,l’avantage d’un routinier c’est le cote fiable,rassurant sur les autres

  19. 5 juillet 2014 at 13:00

    je te conseille la lecture de « Daily Rituals: How Artists Work » de Mason Currey
    les rituels structurent la journée et libèrent du temps !

  20. 9 juillet 2014 at 16:50

    J’aime ton article, parce que je suis encore à la phase « la routine c’est bien mais ça fait pantouflard ». Sauf que oui, il ne faut pas confondre routine et organisation. Et en effet quand le boulot se passe à la maison, il vaut mieux s’imposer quelques règles au risques de rapides digressions ^^
    Il faut bien de tout, et c’est souvent l’excès qui rend une chose néfaste. Merci pour ce partage de réflexion!!
    Bonne journée =)

  21. 9 juillet 2014 at 20:25

    La routine habituelle!!! JE TE KIFFE.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont marqués *