malade

Je veux être malade !

-----

-----

Je suis une grosse flemmasse, je ne vous apprends rien… Mon délice absolu c’est rester au lit le samedi matin jusqu’à une heure indécente : je me réveille doucement, je m’étire, je baaaaaîîîlle, je regarde avec bonheur le réveil qui n’a pas sonné pour moi, le chat vient réclamer sa dose de câlins et se pelotonne dans mes bras sous la couette, je rêvasse en regardant le plafond… Puis j’attrappe un livre et j’attends patiemment que mon fiancé revienne de sa pharmacie à 15h avec les croissants, là seulement, je daigne sortir un orteil de mon petit lit douillet. Hmmmmm rien que d’y penser, vivement samedi !

Et quel rapport avec le titre, vous allez voir c’est très con, trèèèès con, certains vont même hurler je les entends d’ici.

J’aime tellement mon lit que tous les matins, quand ce satané réveil me sonne comme un domestique, je me dis : rhaaaa si j’avais la grippe je pourrais rester au chaud avec une bouillotte, mon chat, et mon fiancé qui me prépare une soupe avec amour. Parce que voilà, je ne suis JAMAIS malade, et au pire quand je le suis j’ai juste une petite crève merdique qui me pourrit la journée sans pour autant me permettre de rester pieutée. Oui je sais, je l’avais dit, je vous entends déjà, quand on est malade on a l’impression qu’on va mourir, on respire avec la bouche, on fait des cauchemars et on ressemble à Dark Vador sans le casque, mais j’y peux rien, j’y pense tous les matins. Limite si j’ai pas envie de lécher la barre du métro pour attraper ces satanés microbes qui me boudent depuis des années.

Ok ok j’arrête, ça devient dégueu… Mais sérieux ça vous passe jamais par la tête ce genre de truc ?

  • 3.5

    Overall Score

  • Reader Rating: 3 Votes

Share

Les meilleurs articles

59 comments on “Je veux être malade !

  1. 29 octobre 2008 at 6:38

    Moi aussi, je ne suis jamais malade!! Quand j’étais plus jeune, je jalousais mon petit frère, qui lui l’était environ une fois par mois, et bénéficiait de toute l’attention de mes parents…. GGGrrrr…. Maintenant c’est passé, mais ouiiii parfois j’aimerai juste être malade!

  2. 29 octobre 2008 at 7:10

    Plus depuis que je me suis tapée cinq jours d’angine à 40°, avec la sensation que j’allais finir par crever, en dormant trois heures par nuit et en vomissant toutes les heures ^^’

  3. 29 octobre 2008 at 7:24

    moi non plus je ne suis jamais malade, à croire que les petits sont plus résistants !!

  4. 29 octobre 2008 at 7:45

    c’est drôle que tu poses cette question parce qu’en y réfléchissant, je m’aperçois que ça ne m’est plus arrivé depuis que je n’habite plus chez mes parents (et ça commence à faire un bail :)

    par contre évidemment j’ai encore des matins flemme, en général quand il fait encore nuit et/ou il pleut… ah, et aussi les rares fois où mon réveil sonne (et oui, j’ai une horloge interne super programmée, réveil automatique – et naturel – après 8 h de sommeil…)

    bonne journée et vivement samedi!!

  5. 29 octobre 2008 at 8:02

    Surtout ne lèche pas la barre du métro malheureuse, si ça se trouve ça va faire effet vaccin tous ces microbes concentrés ingurgités en une seule fois et tu ne tomberas plus jamais malade pour de bon et ce n’est pas ce que tu souhaites n’est- ce pas ?

  6. 29 octobre 2008 at 8:21

    Moi c’est tout le contraire, je tombe malade une fois en hiver mais ça me porte jusqu’au début du printemps, une catastrophe que je redoute. Et j’expérimente la « grippe-qui-cloue-au-lit » depuis hier mais pas avec les mêmes conditions de maladie de rêve … :-) Avec mon amoureux, une pile de livres & une saison de séries, c’est vrai que ça serait peut-être presque enviable.

  7. 29 octobre 2008 at 8:21

    Rapport à ton article du 26 Mars 200…(?), juste pour dire que moi, ma fissure au plafond, c’est un peu ton blog… <3

  8. 29 octobre 2008 at 8:55

    Si j’y pense, mais à 7h30, deux petits nains viennent me reveiller en tirant mes cils en hurlant « loollloo!!! »

  9. 29 octobre 2008 at 9:07

    Ben moi je hais être malade. Parce que quand t’es malade, tu profites pas du tout de ton lit parce que tu as trop mal…. et pour avoir passé 2 mois au lit pour cause de gros ventrite aigue… je peux te dire que je n’avais QU’UNE envie : me lever.

  10. 29 octobre 2008 at 9:35

    Quand j’étais petite, j’étais la reine de la simulation… Mon point d’orgue: j’ai simulé un abcès au sein grâce à du rose à joue (bon, j’en avais déjà eu un, donc je savais ce que ça faisait)!

  11. 29 octobre 2008 at 9:40

    J’ai une bronchite à m’en faire décoller les poumons…alors non je n’en rêve pas!!!! Pas dormi de la nuit.

  12. 29 octobre 2008 at 9:59

    Pas la peine ! A trop trainer à des heures tardives sur les terrasses glaciales des Pubs parisiens ( en t-shirt bien évidemment ) je suis tout le temps malade !!!! Une chance, je n’en suis pas si sure… Parce qu’à force d’être malade, je suis obligée d’aller bosser (je ne peux tout de même pas m’absenter tout le temps) et je contamine tous mes collègues !!! Niak niak niak !!!!

  13. 29 octobre 2008 at 10:06

    Hmmm… Ce genre d’idée me passait très souvent par la tête lorsque j’étais au collège! Je détestais tellement que j’aurais tout fait pour ne pas y aller… Depuis, eh bien j’ai grandi, je vais sagement à la fac tous les jours, même malade, parce que rattraper les cours c’est chiant, on perds du temps!

    Bonne journée!

  14. 29 octobre 2008 at 10:10

    oui ben en effet ça passe mal, moi qui suis justement dans mon lit avec le nez qui coule et la toux sèche qui gratouille ma gorge et entourée par pleins d’éléments hyper glamour (papier toilette car plus de mouchoirs, crème pour mon nez, sirop pour la toux et cie)…
    tu fais comment pour pas être malade sérieusement ?
    et je peux même plus poster car j’ai une tête de déterrée !
    grrrrrrrrrr

  15. 29 octobre 2008 at 10:36

    j’ai beaucoup pratiqué l’auto-conviction pour me rendre malade. ça a marché parfois.

  16. 29 octobre 2008 at 10:46

    Hehe c’est marrant, je suis malade aujourd’hui moi ! Mais je suis au boulot …
    Mais moi quand même j’aime pas rester à la maison quand je suis malade, je préfère louper au boulot pour des raisons plus marrantes ! ;-)

  17. 29 octobre 2008 at 11:30

    On ééchange si tu veux, je te file toutes mes maladies chroniques.

    • 29 octobre 2008 at 11:42

      Ah ça par contre j’ai en stock, les migraines accompagnées j’ai ! C’est juste les microbes qui me boudent…

  18. 29 octobre 2008 at 11:37

    Y’a meme des matins ou je cherchais comment me casser une jambe pour ne pas aller au boulot!
    Idem pour la depression du dimanche soir, quand je me rendais compte que le reveil allait sonner le lendemain matin…je me disais que je pourrais peut etre me jeter dans l’escalier ou demander à mon amoureux de taper fort sur mon tibia pour qu’il casse…

    Bon depuis j’ai changé de boulot et quand le reveil sonne je me dis juste vivement ce soir qu’on se retrouve mon lit d’amour et moi :)

    Bon Credii

  19. 29 octobre 2008 at 11:39

    on en reparlera toutes les deux !!

  20. 29 octobre 2008 at 11:39

    Quand j’étais gamine et que j’étais malade, je voulais pas guérir, histoire qu’on me chouchoute le + longtemps possible. Mais maintenant, non. Parce que gérer 3 korrigans en furie malade, c’est encore pire que d’être malade… vivement la retraite !

  21. 29 octobre 2008 at 11:41

    ces temps-ci, le matin, je me « tâte » en (n’)espérant (pas) trouver de symptômes :p
    alors je me demande si ma gorge va bien… si j’ai pas de la fièvre… si j’ai pas une hypotension aigüe qui me forcerait à rester au lit… et non! ouf! (euh…) je vais bien!
    et tant mieux parce que j’ai pleiiiiiiiiiiiiiiiiiin de boulot avec un chef détestable et des horaires qui font flipper les gens normaux… alors j’ai intérêt à être en forme!

  22. 29 octobre 2008 at 11:47

    Tomber malade juste pour rester au lit une journée ou deux, une petite crève de rien du tout qui s’en va comme elle s’en est venue … okay.
    Mais ma pôôôvre, ne souhaite pas le malheur car on ne sait jamais ce qui peut arriver!
    J’ai eu un souci une fois alors que je n’étais quasiment jamais malade moi non plus … l’occasion de rester à sa maison je me suis dit.
    Une ablation de tumeur et 3 mois de chimio plus tard j’étais très heureux de retrouver mon boulot, je peux te l’assûrer.

  23. 29 octobre 2008 at 11:48

    Je poste rarement de message, car j’en aimarre de me dire que les filles ont est un peu toutes pareilles lol…
    Mais pour ce coup la, moi, marmotte professionnelle je crie Haut et Fort que je suis pareille!! Je rêve d’etre malade, a chaque fois j’attrape des vielles creves mais pas suffisantes pour me clouer au lit…
    Qu’elle tristesse. Je dois me contenter de dormir mes 26 heures dans le week end.

  24. 29 octobre 2008 at 12:14

    je comprends ce que tu veux dire avec tes petites crèves emrdiques. Je suis malade tous les dix ans et tout ça pour quoi? Pour un vague rhume qui me pourrit la vie mais n’est pas une excuse. Il est là en ce moment, je le déteste.

  25. 29 octobre 2008 at 12:58

    Suis tout le contraire, une ptite nature à la con, sans arrêt patraque pour un oui pour un non!
    Et vas y la migraine qui rend malade une fois par mois pendant les règles, paie ton rhume et ton nez chutes du niagara au moindre changement trop brutal de température, et hop, une bonne petite gastro deux fois l’an, ça fait office de détox saisonnière!
    Catastrophe… Une vraie fillette…

  26. 29 octobre 2008 at 13:28

    Rien que de penser à m alangue sur la berre du métro… Ca y est je sens que ce remonte ^^
    Non je suis assez fragile des bronches, et meme si ca ne me cloue plus au lit depuis le lycée, c’est quand meme bien énervant d’avoir une truffe de porcinet que meme qu’on a l’impression qu’à force elle va tomber!!! De frissonner dans une salle à 23°, de ne pouvoir boire que du froid -adieu le petit chocolat de la machine à café à l’école!- parce que nos amydales ont la taille d’un pamplemousse… Bref je passe les détails, mais vouloir etre malade à rester au lit, jamais ça ne me dit ^^
    Bon si t’en a vraiment envie, on se fait un rdv quand j’attrape une bonne crève hein ;)
    Bonne journée!!!!

  27. 29 octobre 2008 at 14:03

    C’est parce que t’as un chéri pharmacien que t’es jamais malade, c’est bien connu ! :-) Mon homme n’est jamais malade non plus !

    Anne-Sotte la pharmacienne…

  28. 29 octobre 2008 at 14:35

    Parfois j’ai tellement envie de tomber malade qu’en poussant un peu mémé j’arrive a avoir un petit 37, 5C. Et que même si je force un peu j’arrive a faire une tête d’enterrement. Malheureusement ça s’arrête la et les arrêts de travail on te les donne pour un peu plus que ça… alors je te comprends !

  29. 29 octobre 2008 at 14:58

    j’ai un énorme rhume-sinusite. Tu veux que je t’envoie un de mes kleenex usagé?

  30. 29 octobre 2008 at 15:01

    « lecher la barre du métro ! » , et pourquoi pas machouiller le chewing-gum collé sous le strapontin ! Beeeeuuuuuuuuuurk !
    De toute façon , avec 39° , ou quand t’es clouée le c*l sur la cuvette et la tête dans la bassine , le lit t’en profites vraiment pas !
    Il vaut bien mieux envisager de se fouler la cheville , là au moins , t’en as pour ton argent !
    J’ai honte de dire ça !

  31. 29 octobre 2008 at 15:05

    t’es vraiment marrante,
    mais c’est vrai j’ai déjà eu cette sorte de désir de tomber malade et boire une bonne soupe.

  32. 29 octobre 2008 at 15:12

    Comme je te comprends!! Quand je suis malade, c’est jamais assez grave pour justifier un arrêt (et les grasses matinées réparatrices qui vont avec) ou alors ça arrive pendant les week end, ou pire pendant les vacances…
    Je me contente donc des samedis et dimanches pour profiter de mon lit douillet…

  33. 29 octobre 2008 at 15:14

    Je ne pense pas qu’il faille souhaiter être malade. Une grippe m’a une fois tellement clouée au lit que j’ai envisagé de faire pipi sur place tellement mes toilettes me semblaient à des kilomètres. Et une grosse angine n’empêche pas d’aller bosser et bosser avec une grosse angine, c’est vraiment pas top. Mais gagner au loto, pour faire des grasses mats tous les jours, oui!

  34. 29 octobre 2008 at 15:17

    Salut! j’ai récemment découvert ton blong… j’aime bien le lire, c’est marrant! surtout les post de l’homme… lol et tes photos, elles sont géniaux! Tu les prends toi même? Je trouve Alice in Wonderland spécialement réussi!

    Je t’ai rencontrée sur Flickr, mais il n’était pas possible de te commenter… j’adore/envie ton style (et tes chie miharas – moi j’ai volé un pair de ma mère!)

  35. 29 octobre 2008 at 18:43

    OOOh si, ça m’arrive!
    Et le pire, c’est que , parfois, je reste au lit!!! Je feins trés bien la maladie et j’ai un docteur qui feint trés bien la compassion!!!
    Oui, j’ai (un peu) honte…mais, c’est trop bon de dormir toute la journée et de regarder des feuilletons stupides de son lit!

  36. 29 octobre 2008 at 19:31

    Je ne vais pas te dire que tu as bien de la chance, mais presque, moi je suis trop souvent malade mais je vais tout de même bosser, en espérant qu’on me dise « Allez rentre tu as l’air tellement fatiguée » mais non, j’ai droit à « Courage c’est bientôt fini ou demain c’est le week-end » Car finalement je suis plus souvent malade durant les week-end et les vacances (c’est nul ça)!

    En tout cas, la barre du métro, j’ai bien peur que tu attrapes bien pire qu’une grippe!

    Mais le pire quand je suis malade comme un « chien », j’ai peur d’appeler le boulot pour dire que je ne viens pas, comme si je faisais l’école buissonnière (mais ça je savais mieux faire)!

  37. 29 octobre 2008 at 21:12

    En fait ce qu’il faut c’est être malade mais pas trop, juste assez pour larver toute la journée mais sans avoir trop mal… A la fac ça se gère, mais plus quand on bosse, snif!

  38. 29 octobre 2008 at 21:31

    NON !
    Quand on a ta soeur pour le moins agonisante au téléphone chaque heure que dieu fait, on souhaite une parfaite santé à tout le monde.
    Nanmé… Debout et au boulot !

  39. 29 octobre 2008 at 21:52

    Personellement il me suffit de me dire que je ne me sens pas bien pour vraiment tomber malade. Incroyable .

    Ou sinon je me rapelle d’une fois , j’etais au college en cours de svt ou de phisique je ne sais plus.. La prof nous avais montré, une poudre bleu en nous disant qu’en petit quantité absorbé ça donnait de la fièvre …

    Je me souviens que la plupart des élèves de ma classe en avaient « volé », y compris moi et pas qu’un peu ;D ) pour justement tomber malade et rester chez nous .

    Ah fou, tout ce qu’on pourrait faire pour être tranquillement dans notre lit .

    Bon ben alors je te souhaite d’être malade. Un peu pas trop quand même ;)

  40. 30 octobre 2008 at 0:23

    va plutot de balader dehors les cheveux mouillés, c’est moins dangereux que lécher la barre du métro…
    au moins tu seras a peu près sure de ne choper qu’un rhume ou au pire une pneumonie

  41. 30 octobre 2008 at 7:50

    J’ai moi aussi une vision très romantique de la maldie.
    Je ne sais pas non plus ce que c’est qu’être malade : au pire une narrine bouchée le matin…
    Alors parfois, j’aimerais rester en pyjama toute la journée, traînée avec mon édredon sur la canap’ et regarder plein de dvd entre 3 sièstes !

  42. 30 octobre 2008 at 12:30

    Moi c’est pareille je ne suis jamais malade, cette année 2 jours d’arrêt maladie et encore c’était parce que je me suis fait arracher une dent de sagesse et que j’ai presque supplié le dentiste !!!. En plus les rares fois ou j’ai eu des angines impossible d’avoir un arrêt avec mon médecin.

  43. 30 octobre 2008 at 14:29

    Moi c’est angine en septembre, et point barre ! Une vraie fidèle et autrement des trucs graves (hospitalisation) genre empoisonnement, accident, maladie rare (mais ouf bégnigne) qui mobilisent tous les médecins ! Mais ça c’est plus rare, environ tous les cinq ans et en plus…

    ça m’arrive aussi fidèlement le 28 juin (4 d’entre eux…) .. mais à choisir, je ne cherche pas à t’effrayer mais quand même, je préfère être malade gentiment tous les ans (sans arrêt maladie pour mes angines) car les rares personnes autour de moi qui n’étaient jamais malades et s’en vantaient .. ont toute fini par, soit avoir un très grave accident soit une grave maladie! bref, n’hésite pas à choper des petites maladies ! elles font marcher tes anti-corps et te procurent des journées au lit, aux petits soins avec comme moi une tonne de bouquins, de magazines et des séries en v.o !

    PS / merci à ELLE – abonnée j’ai découvert ton blog et maintenant je suis accro, d’ailleurs c’est un autre genre de maladie, non ??

  44. 30 octobre 2008 at 14:53

    Lol, c’est vrai que c’est chouette de rester au lit ! Mais moi, je me dis plutôt, pourquoi je ne suis pas en vacaaaances ?! Parce que pendant l’année, j’ai plein de boulot, et même si je reste chez moi, je stresse de prendre du retard, et je bosse !

  45. 1 novembre 2008 at 16:40

    Et comment! J’y songe chaque matin! Et puis la saison s’y prête bien! Mon fantasme absolu: rester au lit sous une couette bien chaude, prêt d’un réchaud à manger des marrons tout chauds avec un bon livre. u_U

    (Non je n’ai pas 80 ans mais 19 et sinon, j’arrive quand même à avoir une vie sociale respectable x______x »’)

  46. 5 novembre 2008 at 0:18

    P’tain énorme ce que je viens de lire!
    T’es bourrée d’humour toi :) j’adooooOre!

    C’est parce que tu ne fumes pas (peut-être) que tu n’es jamais malade. C’est juste une hypothèse.
    Moi l’hiver je passe mon temps au lit tellement j’ai de rhino. C’est lamentable. J’pourrais taper quelqu’un des nerfs!!

  47. 6 novembre 2008 at 12:15

    \o/ Il m’arrive exactement la même chose, le médecin ne me voit qu’une fois par an : pour faire un certificat médical obligatoire pour le collège …
    Mais qu’ai-je donc fait au bon dieu pour mériter ça ? Même un petit rhume de rien du tout, je prend, pourvu que je puisse rester au lit !
    PItié !

  48. 6 novembre 2008 at 20:12

    Je me disais la même chose il y a exactement 12 mois, et ensuite baf, un virus papillonnant très chic s’est présenté, j’ai pensé « ça y est! je l ‘ai eu! » Résultat – rien ne change, je dois courir autant avec le double de fatigue … Je ne veux pas tomber malade, ni voir mon médecin crétin!

  49. 21 novembre 2008 at 12:38

    moi j’ai 10 ans je dit a mon pere tout les jours j’ai mal au ventre j’ai mal a la garge j’ai une angine comme mon ftrer.lui il a 14 ans il a une angine et c’est po juste car il va pas l’ecole il est + grand qiue moi epuis j’ai 10 ans jeme sans po bien et il me mais a l’ecole alors il prefere mon frere je me dit alors c’est bla chose qui m’enerve le +++ bon voila

  50. 3 juin 2009 at 21:56

    T’es trop marrante! Moi ça m’arrive presque tous les matins où un cours ne me plait pas dans la journée ! ( Je suis en troisieme ^^). Et par chance, moi qui ne suis jamais malade, j’ai reussi à avoir 39° de fièvre hier soir! xD. Mais c’est trèèès désagreable, j’avais des frissons, j’etais glacée et pourtant mon front et mon ventre etaient bouillants! Enfin, ce qui est cool c’est que je n’ai pas été en cour ce matin (mercredi) :D. Le top serait que je n’y aille pas demain non plus, le probleme est que, comme par hasard, je vais mieux =/. Ce n’etait qu’une fievre de courte durée :(. Alors je compte bien faire croire à ma mere que je suis encore malade ;) Cette nuit, je vais mettre mon reveil à sonner, aller dans la salle de bain et allumer discretement le seche-cheveux, me chauffer le front et aller voir mes parents d’un air crevé et malade ! En esperant que ça va marcher.. demain est une longue journée avec pratiquement que des cours que je n’aime pas -.- .. Je verrai cette nuit si je pourrai faire une grasse mat’ ce jeudi 4 juin 2009 !
    A bientot & bonne journée les filles (flemmardes) :) !

  51. 14 juin 2011 at 17:57

    coucou moi aussi je ne tombe jamais malade sauf que aujourd’hui j’ai fais croire a ma mere que j’y etait (angine) et la quand je vais aller cez le medecin et qui va voire que j’ai rien je vais me faire tuer et en + je vais devoir retourner a l’ecole donc mm si la derniere personne a avoir ecrit un message date de 2 ans j’aimerais bien avoir une reponse

    merci d’avance

  52. 15 juin 2011 at 20:09

    Slt tu prends le soir une douche glaciale le soir avant de te coucher et juste avant de te coucher tu prends plusieurs gaçons et tu te debrouille pour qu’il reste autour et sur ton cou jusqu’a se qu’il fond puis le matin tu te lever plus tot et tu reprend une douche glaciale et t pret pour avoir une mal de tete et fievre.
    si sa marche pas fais semblant.

  53. 28 novembre 2011 at 12:01

    Il faut êtrs malade comme sa il y aura plus rien a faire tu ne fait pas la vaiselle tu débarrase pas tu mais pas le couvert est meme si tu as mal tu te sens mieu

  54. 2 février 2012 at 21:19

    j’ai tjr voulu être malade pr raté les cour je raté souvent pr nimporte koi je criait a mes parent que je voulait être malade et un jour jétait a tabe et j’ai vu mon pere metre la tête ds sé bras et pleuré ma mere a jamai voulu me dire se kil a u et mnt je voit ke a force de loupé les cour et ba vs aver vu comment j’écrit je sais ke sa vs fera rien moi ossi jté komme sa mais éviter juste de tro joué avec sa et rien que de repensé a se jour ou mon pere a fé sa je pleure.

  55. 9 avril 2012 at 8:17

    VOILA EN ME REVEILLANT J’AVAIT UN 40 DE FIEVRE :D MAIS SA A BAISSER DE SUITEE –‘ VOUS AURIEZ DES CONSEILS POUR ATRAPER UN 40 DE FIEVRE EN 1h30 ? PLEAAZZZZZZZZZ THANK !

  56. 24 mars 2013 at 18:37

    Pas la pene de vous inquiéter pour faire s’emblan d’etre malade ses simpe si vous avez des dent pas possible esseriller de vous fair ségner de la dent ça marche a tout les coup.Ou si n’on meter votre tete sur le chauffage vous le montrer a votre mère elle et plus secible elle vous dira aller vou reuposer sa marche tout le temp et ne vous faite pas chauper.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont marqués *