www.leblogdelamechante.fr-31

It’s oh so quiet

www.leblogdelamechante.fr-31

La petite plage de Gujan <3

Je rentre de quelques jours dans le bassin d’Arcachon chez mon papa qui se fait une petite retraite tranquille au bord de la mer (je veux être mon père plus tard, il a un ptit groupe de rock avec des copains, il bouge tout le temps, il s’ennuie jamais).

A chaque fois que je passe quelques jours loin de Paris il y a un petit quelque chose qui se réveille en moi. L’envie de prendre l’air plus souvent, de vivre avec un peu plus de douceur, d’être au calme.

J’ai grandi à la campagne, où je passais 3 bonnes après midi par semaine à gambader dans les bois avec mes bottes en caoutchouc. Et parfois ça me manque. Surtout à l’automne, où on commence à s’enfermer de nouveau à Paris, où les pelouses sont au repos et où plus grand monde n’a envie de mettre le nez dehors.

Je suis donc tiraillée à chaque fin d’été par cette envie de partir loin de la ville pour vivre ailleurs, et mon amour pour Paris (et la vie citadine en général) que je ne me vois quitter pour rien au monde. Un jour il faudra que je fasse un choix…

www.leblogdelamechante.fr-2

www.leblogdelamechante.fr-30

www.leblogdelamechante.fr-28

www.leblogdelamechante.fr-29

 

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

Les meilleurs articles

19 comments on “It’s oh so quiet

  1. 29 octobre 2014 at 13:41

    la chance et l’équilibre c’est de pouvoir faire les deux !
    ton papa est rentré de Tahiti ?

  2. 29 octobre 2014 at 14:43

    Tes photos sont très apaisantes. C’est ce que je ressens à chaque fois que je reviens sur le Bassin : le calme, plus de stress, se poser là et respirer de l’air pur et profiter du chants des oiseaux et des bruits de la mer. J’adore ça.
    Alors sinon moi c’est tout l’inverse, j’adore ma campagne mais quelque fois j’ai envie de tout quitter pour partir vivre à Paris ! Je vais dans la belle ville chaque été et je l’aime d’amour.

    Bisous :)

  3. 29 octobre 2014 at 15:00

    J’étais restée dans l’idée que ton papa était à Tahiti ! Mais c’est bien aussi l’océan Atlantique.
    dur dur de faire un choix. Je te comprend j’ai le même problème ;-)

    • 29 octobre 2014 at 16:24

      La vie n’était pas toujours facile à Tahiti, les cartes postales sont parfois trompeuses ;)

  4. 29 octobre 2014 at 15:49

    hehe moi aussi j’ai grandi a la campagne.
    on sent l’air pur rien qu’en voyant ces photos..

  5. 29 octobre 2014 at 16:27

    Alors c’est pour ça que tu as des bottes en caoutchouc? par nostalgie… j’ai jamais compris les parisiens portaient des bottes en caoutchouc, c’est vrai quoi Paris c’est pas trop boueux.

  6. 29 octobre 2014 at 17:38

    Ah oui la vie citadine est parfois un peu étouffante…
    Je pars à Arcachon dans 10 jours moi aussi pour prendre un bon bol d’air loin de Paris, aurais-tu par hasard quelques bonnes adresses? :)
    Hâte de revoir la mer! ♥

  7. 29 octobre 2014 at 18:10

    « Je suis donc tiraillée à chaque fin d’été par cette envie de partir loin de la ville pour vivre ailleurs, et mon amour pour Paris (et la vie citadine en général) que je ne me vois quitter pour rien au monde. »
    Et pourtant c’est très faisable. En bonne francilienne qui a subi l’attraction de Paris pendant de longues années je me voyais absolument pas passer ma vie d’adulte ailleurs que dans cette ville. Quelques années plus tard j’ai déménagé un peu plus loin au sud (Mais pas trop) dans une ville de taille moyenne dirons-nous, très difficile au début mais avec les années passants finalement pour rien au monde je reviendrai à Paris. Là où je suis la vie citadine y est très assez présente. Avec juste ce qu’il faut et dès que je sors de ma ville sans aller trop loin il y a une campagne de fou que d’ailleurs je redécouvre depuis quelques semaines grâce à mon travail et à chaque fois j’en prends plein les mirettes et là je me dis que j’ai fais le bon choix, cette ville est la combinaison parfaite ♥. (Bon cela dit pour certaines choses être à mi-chemin entre Paris et des villes comme Orléans c’est pratique aussi ^^)

  8. 29 octobre 2014 at 18:25

    Moi aussi je voudrais bien etre ton papa :D

  9. 29 octobre 2014 at 19:51

    C’est beau!
    Je trouve que c’est l’idéal, la retraite dans les dunes, avec l’ocean, les mouettes. J’ai 32 ans, mais j’ai déjà prévu la mienne au Cap Ferret.

  10. 30 octobre 2014 at 0:41

    Magnifiques photos.. J’ai fini par choisir de retourner en province, enfin mon mari l’a fait pour moi :D
    Je ne regrette pas la plupart du temps mais parfois la vie citadine et Paris me manque!!!
    Bises
    http://aubonheurdesdames-leblog.fr

  11. 30 octobre 2014 at 13:11

    J’adore justement Bordeaux pour ça, on est tout près du Bassin et Bordeaux est une très jolie ville maintenant !!!
    Je ne verrais vraiment pas à Paris, même si je sais que cette ville est le coeur de la France, j’ai trop besoin de mes pauses dans la nature et d’ailleurs cet aprem on file sur le Bassin pour une balade !
    Bises

  12. Mais pourquoi choisir ? Je suis un véritable rat des villes, mon fiancé un rat des champs… Le boulot nous oblige à rester à Paris, où tout est trop cher et où jamais nous n’aurons les moyens d’acheter la maison de nos rêves… Et pourtant, nous cherchons à acheter, mais en bourgogne à 1H15 de Paris en voiture, pour retaper une jolie bicoque qui accueillera nos petits monstres si un jour nous nous photocopions… Moi je me vois bien vivre 3/4 jours par semaine à Panam et le reste à la cambrousse, faire pousser mes légumes et continuer de boire des coups en terrasse avec les copines ;-)
    3615malife terminé.

  13. 30 octobre 2014 at 20:07

    Oui c’est exactement ce que je ressent en ville en automne et c’est la période que je préfère en campagne !
    La vie y est tellement plus apaisante . Mais attention j’ai choisi un coin pas trop loin d’une grande ville quand même ..;-)

  14. 30 octobre 2014 at 20:50

    Comme je me reconnais dans ce post! Je suis également une provinciale installée à Paris et je vis le même dilemme que toi. Parfois je déteste Paris et en même temps j’aime cette ville. Du coup, j’ai la chance aussi de pouvoir jongler en allant voir mes parents en province… :)
    Jolies photos au passage!! Bonne continuation

  15. 31 octobre 2014 at 17:32

    oh, je the comprends trop bien…

  16. 2 novembre 2014 at 23:18

    de superbes photos…! et qui sait, peut être tu ne dois pas forcément choisir…avec mon chéri on a acheté une petite cabane dans les bois avec un terrasse dans les arbres…ca nous permet de nous évader tous les weekends et vu que le terrain n’est pas constructible, c’était pas si cher… un vrai compromis!!

    ps: ton look dans le dernier post est incroyable! trop beau.

    http://www.once-in-paris.com

  17. 3 novembre 2014 at 13:34

    Souvent c’est quand nous devenons parents que nous devons faire ce choix, pour nos enfants, pour qu’eux aussi connaissent ce bonheur de vivre proche de la nature comme nous avant…aujourd’hui j’ai une maison en lisière de forêt et pour mes garçons c’est le plus beau terrain de jeux et d’exploration au monde!

  18. 5 novembre 2014 at 23:18

    Même dilemme pour moi qui adore la campagne et peux pourtant ne pas me passer de la ville (et surtout de Paris, ma petite ville que j’aime tant)

    En tout cas tes photos sont reposantes et donnent envie de quitter la ville ne serait-ce qu’un petit peu..

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont marqués *