Valencia

valencia

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée à Valence par l’office du tourisme de la ville et d’y passer quelques jours avec mon fiancé. Je n’avais jamais mis les pieds en Espagne car, ne parlant pas espagnol, je savais que c’était plutôt tendu de se faire comprendre là bas même en anglais. Et puis, je ne vais pas vous la refaire, le soleil, la plage, tout çaaaa c’est pas du tout mon truc, je n’avais donc jamais envisagé de franchir les Pyrénées…

Et alors… Malgré un vent polaire et ma garde robe mal adaptée et une intoxication alimentaire inexpliquée (pas trouvé l’aliment coupable),  j’ai trouvé que Valence était une ville qui valait sacrément le détour.

Fans d’architecture, vous pouvez vous y ruer, entre les magnifiques bâtiments gothiques, baroques, parfois même complètement rococo (mes préférés) et la sublime cité des sciences ultra contemporaine je n’ai pas arrêté de pousser des “whaaaaa” et des “ooooooh”. Mon appareil a crépité comme jamais, je me suis fait l’effet d’une touriste japonaise à Paris (vous trouverez toutes les photos ici).

On a un peu fait le marathon des visites, sans oublier de s’arrêter se poser dans les meilleurs restos de la ville. Voici un aperçu de cette magnifique ville que je recommande chaudement.

Le centre historique, “le Valence art nouveau”, splendide (ouai, j’ai sorti mon dico des synonymes :) et malgré ma fatigue matinale j’en ai pris plein les yeux :

Quelques jolis bâtiments autour de la place de la vierge (rhooo ça va, je m’en souviens plus…)

valencia

Marché Central (c’est l’un des plus grands d’Europe, il était 10h j’avais déjà la dalle…)

valencia-marche

poissons

Quelques détails de la bourse de la soie (patrimoine de l’UNESCO s’il vous plaît).

valencia-soie

vitrail

Petit arrêt pour se réchauffer et boire un chocolat chaud bien épais avec des sortes de chichis (oui oui, j’ai eu les noms, mais ils sont sortis de ma p’tite tête de linottes, la guide va me détester…)

chocolate

chocolat

Le musée de la céramique, tout en chantilly, le rococo c’est mon dada !

batiment-rococco

balcon-rococco

A “La gare du nord”…

gare-nord-valence

La banque glace à la fraise et chantilly (me souviens de rien je vous dis, alors je donne des noms à moi).

banque-valence

Un très beau bâtiment art nouveau :

valence-art-nouveau

14h, heure du repas (p’tain ces espagnols… moi j’ai faim à midi douze comme obelix alors ce rythme il est pas pour moi). On a déjeuné au Bamboo de colon (quand on parle de bouffe bizarrement je me souviens), un petit havre de paix où on a divinement bien mangé. Cuisine plutôt moderne.

bamboo

vin

Le lendemain on a fait le tour des jardins de la Turia  en vélo puis de la cité des arts et des sciences à pieds. A Valence ce qui me donnerait presque envie d’y habiter c’est ce grand fleuve qu’ils ont asséché où on trouve désormais des jardins et promenades et cette sublime architecture (toutes les photos ici) :

cite-des-sciences

On n’avais pas vraiment le temps de tout voir, on a donc choisi de passer surtout du temps au musée océanographique qui m’a rendue dingue (échantillon du millard de photos que j’ai faites, toutes les autres sont là) :

aquarium

poisson

meduse

Et pour finir ce voyage en beauté, de la cuisine typique au restaurant “la Marcelina” au bord de la mer (Plage de Las Arenas), un vrai délice :

sardines

paella

P.S : Le premier soir, on avait prévu un petit resto tapas apparemment génial (dixit Christina notre adorable guide), mais j’étais malade donc bon… Le chorizo et le bon vin n’étaient pas vraiment recommandés. Par contre, pour ceux que ça intéresse, voilà comment s’y rendre : aller à la place de la fontaine “di negro”, face à la fontaine prendre la rue au fond à droite, le bar à tapas s’y trouve :)

P.P.S : Comme je sais que vous allez me le demander, notre hotel était le Barcelo Valencia. Très sympa, avec une vue de malade sur la cité des science. Assez contemporain et très épuré.

P.P.S : Cela va sans dire, l’office du tourisme de Valence ne m’a pas mis le couteau sous la gorge pour vous parler de tout ça, j’ai raconté ce qui me plaisait. Pour info, j’ai refusé un week end bien plus luxueux à Barcelone cette semaine car c’était pour une marque de voiture, pas franchement le style de mon blog…