Lisbonne

Lisbonne (104)

Je sais, je fais pas mal dans les clichés ;)

Je n’allais pas m’en tirer comme ça avec quelques photos de looks, sans vous faire un petit topo sur Lisbonne ! C’est une de mes villes préférées pour l’été : soleil assuré, un peu de vent, de la super bonne bouffe, des petits prix (avion, location, restos) et gros avantage par rapport à l’Espagne : ça parle anglais.

J’avais loué un appart sur Airbnb comme d’hab. Ca doit être une des meilleures trouvailles que j’ai fait sur le site : un petit nid douillet pour 2 avec une terrasse privée surplombant le quartier et une douche pour admirer la vue en bonus. A 50€ la nuit j’avais pas encore vu mieux :D

Lisbonne

La ville est très facile, les transports en commun sont top (tellement facile depuis l’aéroport !). Il faut juste l’appréhender un peu différemment quand on est à pieds à cause des collines : considérer plus l’altitude que les courtes distances apparentes sur la carte (ça vous sauvera).

J’avais déjà un bon carnet d’adresses, je n’ai donc pas fait des milliards de découvertes, mais quelques bonnes surprises quand même ;)

Oceanario de Lisboa

Lisbonne-(120)

Lisbonne (6)

Lisbonne (16)
Lisbonne-(122)

Lisbonne (27)

Lisbonne (34)
Lisbonne (32)
 

Jardim Botanico

Lisbonne (88)

Lisbonne (78)

Lisbonne (92)

Lisbonne (80)
Lisbonne (84)

Lisbonne (85)

Lisbonne (81)

Lisbonne (91)

Yummy

Lisbonne (56)

Lisbonne (117)
Lisbonne (113)
Lisbonne (112)
lisboa

Lisbonne (55)

Lisbonne (57)
Lisbonne (54)

Lisbonne (59)

Lisboa

Lisbonne (47)

Lisbonne (74)

Lisbonne (72)

Lisbonne (71)

Lisbonne (116)

Lisbonne (99)

Lisbonne (68)

Lisbonne (52)

Lisbonne (49)

Lisbonne (61)

Lisbonne (7)
Lisbonne (43)

Lisbonne (105)

Mes adresses.

En restaurant je ne vous conseillerai pas forcément tout ce que j’ai testé, juste mes deux préférés : Sea me (super cuisine fusion et poisson frais) et Pinoquio (meilleure cuisine tradi goûtée de tous mes séjours là bas).

J’ai enfin visité l’aquarium que j’ai adoré, fait beaucoup trop de photos de linge qui sèche, mangé de délicieuses glaces chez le très réputé Santini, assouvi ma passion pour les sardines à l’huile (oui chacun sa vie) à la célèbre conserveira de Lisboa, bu un verre chez Noobaï café, Pharmacia et Chapitô pour profiter de leurs terrasses, passé le dimanche à lire au calme à l’ombre des arbres sur l’épaisse pelouse du Jardin Botanique (2€ l’entrée) et chassé les papillons avec mon appareil.

Pour moi les vacances c’est plus synonyme de calme et d’évasion que de visites effrénées, je dois donc avouer n’avoir pas fait grand chose d’autre que bronzer sur ma terrasse avant de me bouger pour aller manger au resto le soir ;) (d’ailleurs si vous êtes une flemmasse comme moi, économisez vous un aller retour à Belem si vous voulez juste aller y acheter des Pasteis de Nata (aka LA VIE), ils en font de très bons ici en ville)

Pour les hôtels je ne sais pas trop, je ne saurai que trop vous recommander airbnb, sinon voilà un blog qui recense de très chouettes adresses.

Bom Dia !

Lisbonne (7)

Short & T-shirt Oysho, sandales Asos, sac H&M, Boléro Asos (ancienne collection)

Après avoir cherché le sud à Paris pour moins déprimer (l’été dans la capitale c’est pas NON PLUS le rêve de tout le monde), j’y suis vraiment allée faire un tour. Direction Lisbonne zou !

Il y fait chaud mais il y a un max d’air, on n’a pas trop envie de se mettre à poil ça va. Et à force de manger du poisson il m’est poussé des écailles…

Lisbonne (5)

Lisbonne (11)
Lisbonne (3)

Lisbonne (10)

lisbonne

Lisbonne (8)
Lisbonne (9)

Lisbonne (6)

 

Le portugal…

lisbonne_bon_planVous allez vous dire que je n’ai pas une grande imagination pour les voyages, sachant que jétais partie à Lisbonne en avril l’année dernière (pour mes plus anciens lecteurs). En fait cette ville m’avait tellement enchantée que j’ai eu envie d’y retourner avec mon amoureux pour lui faire découvrir. J’avais pris beaucoup de plaisir à me ballader dans le Bairro alto, de jour comme de nuit, pour le shopping et aussi boire un verre dans la rue. La cuisine m’avait beaucopu plu également : beaucoup de poisson, de coquillages, de porc (le porc “noir”, divin, ainsi que le légendaire porc à l’alentejana), de pommes de terre, d’huile d’olive et de fromages, et aussi de bons vins et alcools portugais (la ginja, alcool de griottes, délicieusement sucré) et enfin les Pasteis de belem qui valent tout le bien qu’on en dit.

J’ai donc passé quelques jours à Lisbonne avec mon homme, dans un adorable petit apartement situé dans le quartier de Lapa, loué sur ce site, que je recommande à quiconque cherche à passer un doux moment à Lisbonne sans passer par la case hotel (ce n’est pas très cher, les apartements sont très chouettes, et il y a une excellente communication avec les responsables du site). C’est quand même autre chose, de se lever le matin pour acheter du pain frais, quelques patisseries et un peu de fromage, pour les déguster sur sa terrasse comme si vous faisiez partie du décor.

J’avoue ne pas m’être fait violence pour les visites, on s’est contentés de faire ce qui nous disait au jour le jour : un petit tour dans l’alfama, à Belem, au bairro alto. J’avais repéré quelques endroits où aller faire un tour qui me semblaient bien sympas (sur différents sites : ce blog, cet autre blog, cet article madame figaro). Pour le shopping, pas mal de boutiques dans le bairro alto : j’ai beaucoup aimé les boutiques sneakers delight et Happy days (rua da norte). Plus loin, dans baixa, le concept store Mousse, une sorte de Colette portugais (
Rua das Flores, 41-43.), et enfin toutes les petites boutiques près de la gare santa apolonia (dont le delidelux, sorte de mini bon marché portugais). Pour boire un verre, le chapitô (Costa do Castelo, 1-7) près du chateau sao jorge est un des plus beaux endroits, pas un attrappe touriste, ce qu’on y sert est délicieux, l’ambiance est douce et la vue sublime. Pour prendre un thé, le Pavillon chinois (Rua D. Pedro V, nº 89 ) est très agréable, tant pour les yeux (cet endroit est une gigantesque collection d’objets en tout genre) que pour les papilles : j’y ai bu un thé aux fleurs de cerisier succulent.
Pour les restos, on avait surtout envie de manger portugais, il y a pas mal de bons petits restos dans le bairro alto, notre petite cantine préférée ayant été : o cantinho das gaveas (Rua Gáveas, 82) où on a mangé du porc noir, des tellines, et du poulpe succulent accompagné de très bon vin, une bonne adresse.

Après Lisbonne, nous sommes descendus dans le sud avec des amis, en faisant un détour très sympa par les côtes portugaises, direction une petite maison de campagne au calme et bord de mer où nous avons eu l’occasion de manger les meilleures sardines de notre vie, du chorizo au barbecue, bu de délicieuses caïpirinha ainsi qu’une sangria étrange dont seuls les portugais ont le secret, et vu de très jolies plages. Le tout avec une amie portugaise qui nous a montré son pays avec un réel plaisir de partager, c’était parfait !

C’est vraiment un très beau pays, les gens y sont très accueillants et il y a vraiment moyen de se faire comprendre quand on parle anglais (pas comme en espagne…). Seul hic tout de même, l’arnaque ! Quand on ne parle pas portugais on est vite une gentille cible, il est arrivé assez souvent qu’on nous rende mal la monnaie (tiens il manque 50 cent, 4 euros…) et on nous a fait un sale coup à l’hotel que j’avais réservé la dernière nuit. Bel hotel, 4 étoile, pour un prix hyper intéressant déniché sur lastminute : mais quand on arrive, sans daigner nous expliquer pourquoi, la reception nous dit qu’elle va nous appeler un taxi pour nous emmener dans un autre hotel… hein ? J’ai eu beau râler et dire qu’on n’irait nulle part, elle m’a dit sans grande conviction qu’il y avait un problème de canalisation et qu’elle ne pouvait pas nous louer notre chambre (que j’avais prépayé des mois auparavant…). Ceci était bien sûr un sale prétexte, je l’avais bien entendu parler en portugais de lastminute, et le problème résidais plutôt là que dans une explosion de canalisation… Méfiance donc pour les petits français (qui sont légion au portugal !) qui ne se débrouillent qu’en anglais.

La prochaine fois (et il y en aura une, j’adore ce pays), je testerai toutes les bonnes adresses que vous m’avez laissées et j’essaierai enfin d’aller passer une nuit au lux fragil…

J’espère que tout ceci vous a donné envie d’y faire un tour. Perso j’ai pris beaucoup de plaisir à voir où les uns et les autres avaient passé leurs vacances, surtout Alix qui m’a carrément fait rêver avec son voyage à bali.