cute koala
, ,

T-shirt Asos, short Topshop, lunettes Tom Ford, sac H&M, blanc de poulet maison

Pendant notre séjour à Melbourne, nous avons fait une petite escapade sur la great ocean road.

Un road trip de deux jours dans l’état du Victoria, direction l’océan, ses côtes vertigineuses, les koalas, walibis et autres kangourous.

Le voyage était plutôt sympa en soi : le long de l’océan avec quelques haltes à droite à gauche pour explorer les surf shops, manger un délicieux fish & chips ou sentir la brise marine. Le vent était frais, et les paysages assez étonnants : à cheval entre la côte pacifique française et la bretagne, amusant !

On a fait un premier long arrêt dans un endroit un peu particulier : un eco lodge, où ils étudient la faune et la flore australienne et soignent les animaux sauvages blessés par les accidents de la route ou les attaques de chiens.

On peut y rester la nuit (cela permet de collecter des fonds car cet endroit ne reçoit ucune subvention), et prendre un verre au coucher du soleil en regardant les kangourous se promener près de sa fenêtre.

Également y faire des promenades en pleine nature et écouter l’intarrissable Shayne parler de l’environnement.

C’est un chouette endroit pour voir les animaux, j’ai toujours peur que ce soit un peu le cirque à l’étranger quand on découvre la faune locale, mais là j’ai beaucoup aimé l’approche.

On en a donc pas mal appris sur nos amis les marsupiaux, et leur drôle de façon de vivre. Ce sont des petits animaux étranges mais fascinants. Les australiens ont une façon assez amusantes de parler des bébés marsupiaux : ils les appellent les « joey ». Les britanniques ont joué les gros paresseux en débarquant là bas, et ne se sont pas foulés pour nommer les petits de chaque espèce. On a donc des « koalas joeys » « kangaroo joeys », etc… Trop mimi.

On a eu la chance d’approcher un petit bébé koala qui était en soin à l’eco lodge, il n’avait plus sa maman. Ils ont une façon de se mouvoir très étrange : ils bougent comme des bébés humains, mais trèèèèès lentement. Et leur fourrure est d’une douceur incroyable, j’ai un peu fondu…

Ensuite, on a roulé jusqu’à Port Campbell d’où on est allés voir les 12 apôtres, ces rochers taillés par la force des vagues le long des côtes victoriennes. Chanceuses que nous sommes, nous nous en sommes approché en hélico, puis à pied pour explorer un peu les grottes qui longent les plages.

Quelques adresses :

Great ocean eco lodge : pour découvrir la faune et la flore Australienne, passer une nuit au calme…
Wye General Store & Café : un petit resto vraiment chouette au bord de l’océan.

Pour finir, et comme la question a été plusieurs fois posée dans les commentaires, je tiens à vous expliquer un peu comment s’est organisé et se déroule ce voyage.

On m’a plusieurs fois posé la question de l’objectivité (sachant que je suis invitée en Australie), me traitant allègrement de vendue par ci par là…

J’ai fait plusieurs voyages que j’ai racontés sur ce blog. Des voyages qui m’étaient parfois offerts : Anvers, Valence, l’Irlande. D’autres organisés et payés par moi même : Bali, New York, la polynésie…

J’essaie de vous rendre compte de ces voyages de la façon la plus naturelle et honnête possible, et je pense traiter ces deux types de voyages de la même façon. Je trouve la démarche assez cohérente avec un blog, car pour moi c’est un terrain où on partage des expériences.

Sachez que je n’essaie jamais de vous faire avaler des couleuvres, si je dis que j’aime, c’est que j’aime, je ne me force jamais à parler de quoi que ce soit, et l’organisme qui nous a fait partir en Australie l’a parfaitement compris. Je ne me permet de critiques que quand je pense que cela vaut vraiment la peine de vous avertir (pour mes voyages à moi, comme pour ceux qu’on m’offre).

0
Partager