Quelques heures à Sydney

Voilà, c’est la fin de mes billets sur l’Australie. Ce blog va bientôt reprendre une activité normale !

J’espère que ça vous a donné envie d’y aller, j’ai fait un merveilleux voyage, qui n’est vraiment pas si impossible à faire pour vous croyez moi (pas tout pareil bien sûr, mais si ça peut donner l’impulsion à certains…)

Partir en Australie a été le choix de pas mal de gens que je connais, en mode sac à dos, avec un mini van, en ville… Avec des excursions au programme.

J’en parlais justement avec mon amie qui vit à Sydney (partie en Australie, jamais revenue !), et qui m’a sortie pour ma dernière soirée sur le sol australien.

Nos rêves ne sont pas si inaccessibles qu’on les croit.

Une petite soirée à boire un verre dans son joli quartier, un tour en ferry pour rejoindre le centre ville, une nuit trop courte avec réveil prévu aux aurores pour aller pic niquer sur la plage. Qui s’est transformé en rush vers l’aéroport parce que le réveil matin s’est fait trop discret.

Je passe en ce moment un peu de temps chez mon père à Tahiti, dont je vous enverrai peut-être une petite carte postale si je suis de bonne humeur ce week-end.

Et je retrouverai Paris mardi prochain.

See ya !

Brisbane

Polo Asos, short Topshop, sandales Monoprix, sac H&M

Après une petite virée en voiture de 2h depuis Noosa, bim ! Nous étions de retour en ville.

Je vous laisse imaginer les changements de décors et de températures en moins de 24h c’était assez fou !

Je n’ai malheureusement passé qu’une soirée et une matinée dans cette ville et je le regrette un peu. Mais c’est l’jeu ma pauv’ lucette ! On peut pas tout avoir dans la vie !

Du coup je ne sais pas si j’en ai eu un véritable aperçu. J’ai vu pas mal de bars un peu “concept” et des boutiques de luxe, j’en ai donc gardé une vision chic et branchée.

Ce n’est pas seulement que ce que l’office du tourisme nous en a montré car on a passé 3 bonnes heures à marcher dans le centre ville.

J’ai adoré toutes les maisons sur pilotis, avec des escaliers en bois et des vieux meubles sur le perron.

J’ai moins aimé les énooormes araignées qu’on voyait un peu partout, je ne suis qu’une grosse chochotte mais c’est ma phobie number 1, j’avais l’impression qu’elles me couraient dessus tellement on en a croisé. Yeurk !

Et on a flippé comme des débiles à cause des chauves souris géantes qui nous survolaient à la tombée de la nuit alors qu’on s’était perdues dans les rues sombres. V’la les aventurières, ça va que maintenant ça nous fait marrer.

On s’est consolées le soir avec quelques mojitos dans les bars vraiment branchés de la ville. Sur le toit des hôtels par ex.

(J’ouvre une parenthèse sur les Australiennes sont un peu comme les anglaises et les irlandaises, habillées plus court tu meurt, il y a un joli troupeau de gambettes qui se baladent autour des bars.

Il paraît que c’est à cause des australiens, suuuuuper timides, qui n’osent pas trop s’approcher. Elles mettent tout de leur côté pour les motiver les pauvres chéris.

Messieurs les français, vous seriez les rois du pétrole en Australie… pas sûre que vous vous feriez à la culture du “dating” mais vous auriez quelques points d’avance sur les mecs de là bas. Fermons la parenthèse.)


Pour finir, on était dans un hôtel vraiment charmant, un petit “boutique hotel” comme on appelle ça, avec 9 chambres, du calme, du style et un confort de malade. Trop cher pour mon budget si j’avais voyagé par moi même, mais vraiment un bel endroit.

Et sinon, si vous allez à Brisbane, essayez de choper un des guides avec les ptits pigeons dessus, on les trouve dans les boutiques, ils sont tellement jolis qu’on pense qu’ils sont payants !

Quand on est français c’est con mais on se dit que c’est un guide pour les pigeons (ha ha) mais ils regorgent de bonnes adresses et sont mis à jour régulièrement.

Quelques adresses à Brisbane :

Plein de bons plans sur le site des petits guides pigeon.

L’hotel Spicers, vraiment beau, on y a mangé le meilleur petit dej de tout le séjour.

Resto cha cha char : 2e meilleur steack de ma vie, on mange de la viande de fou en Australie c’est définitif.

Bar Cloudland, un peu trop branché et select à mon goût, mais whaaa quel espace, une déco de malade (je n’ai malheureusement pas de photos).

Noosa, sunshine coast

T-shirt Decate, short Topshop, sandales monoprix

C’est drôle comme on a ressenti les différents endroits où on est allés en Australie. Toujours en comparant avec quelque chose que l’on connaissait, vous savez quand on a l’impression qu’on est un grand voyageur et qu’on trouve des points communs entre tous les endroits qu’on a visité pour avoir quelque chose à dire.

Difficile de savoir si on a eu de vraies impression des lieux où on a fait des sauts de puce. Parfois à peine 24h pour se faire une idée, pas évident… C’était assez conditionné par les gens qu’on y a rencontré et les activités qu’on a eu.

Noosa, sur la sunshine coast a été pour nous un vrai moment à la cool, ambiance un peu bobo.

Balades au coucher du soleil sur les magnifiques plages de la côte, dîner dans un restau asiatique à la cuisine et l’atmosphère envoûtantes…

Réveil à 5h pour un petit Yoga suivi d’une balade dans le grand parc de national de Noosa, un tour en combi volkswagen, une leçon de surf.

Une sorte de rêve éveillé d’à peine 22h.


Maillot Asos, short Topshop

Un des plus courts mais plus agréables moments passés en Australie.

On n’était d’ailleurs pas peu fières avec Alix de tenir debout sur nos planches du premier coup et d’apprendre plus vite que prévu les bons gestes. Il nous reste à muscler nos petits bras pour nous hisser sur les vagues et à apprendre à les choper. J’en aurais bien fait tous les jours.

Petit guide rapide de Noosa :

- Nous étions dans un appart loué (face à noosa beach, whooo), chouette si on part à plusieurs, mais un peu cher sinon.

- Je conseille la petite auberge de jeunesse où on a fait du yoga (Dolphin Beach house, toute rose en photo ci dessus), qui avait l’air d’un super bel endroit pour se poser avec son sac à dos (Quechuaaaaaa !)

- Le resto XO où on a bu un verre et mangé de dééééélicieux plats asiatiques.

- Leçons de surf avec go ride a wave (il y a sûrement d’autres cours bien, mais c’est celui qu’on a eu).