favoris ete-7

favoris ete-7

Mini ventilo usb MujiCrème solaire corps AesopEclat du jour jolie baume Clarins*Vernis Color Show 455 Traffic stop Gemey Maybelline*

Je prends assez peu de soin de moi en général : je vais chez le coiffeur quand la situation devient vraiment trop critique, ma manucure est toujours une oeuvre d’art contemporaine et je me maquille de moins en moins avec les années (il faudra que je vous raconte ce rituel simple, rapide et efficace que j’ai développé pour perdre le moins de temps possible à cette étape le matin).

Quand je pense à ma vingtaine où j’étais incapable de sortir de chez moi sans mascara je rigole doucement. Avoir pris tout confiance en moi année après année m’a sans doute encouragée à abandonner progressivement mon petit masque de maquillage qui me rassurait pour affronter le monde. Et c’est tant mieux.

Mais l’été, avec un peu plus de temps devant moi (c’est ma période creuse au boulot), les sorties plus fréquentes, et le soleil qui me met de meilleure humeur je fais un peu plus d’efforts pour me faire jolie. Rien de bien fou, mais voilà mes petits plaisirs de l’été :

Des faux cils

ornament

favoris ete-3

Faux cils posés un à un – Les cils de Marie*

Je vous avais déjà parlé des cils de marie ici. Je n’en fais pas tout le temps parce que je trouve ça trop addictif comme truc (c’est tellement génial de se réveiller maquillée), mais pour l’été c’est idéal : on peut se baigner sans avoir de mascara qui coule et se prendre quand même pour une sirène avec des cils super longs. Et surtout faire le minimum d’effort parce que l’été normalement on est trop jolie grâce au soleil pour avoir envie de se prendre la tête à se maquiller ^^

Une crème solaire qui déboîte

ornament

favoris ete-5

Crème solaire corps – Aesop

Moi qui veux toujours en faire un minimum, je n’ai jamais fait l’impasse sur la protection solaire (j’en mets même le reste de l’année sur mon visage et mes mains pour vous dire, celle là si ça vous intéresse). Mais pour éviter d’avoir la flemme d’en mettre, le truc imparable c’est d’en trouver une dont le parfum fait super plaisir. Mon coup de coeur depuis l’an dernier : la crème solaire Aesop aux huiles essentielles de menthe (c’est frais sur la peau pour ne rien gâcher). Je m’en mets sur le décolleté, la nuque et les bras tous les jours. Un vrai super plaisir d’été <3

Un baume à lèvres

ornament

favoris ete-6

Eclat du jour jolie baume – Clarins*

J’aime moins porter du rouge à lèvres l’été, je sais pas pourquoi je trouve ça trop apprêté (mais c’est perso). Mais avec le soleil je prends plus soin de mes lèvres. J’ai des dizaines de baumes à lèvres achetés tous les ans, je teste toujours un nouveau truc. Jusque là je ne jurais que par le Yes to carrots à la menthe. Mais cette année j’ai reçu un baume à lèvres Clarins* qui sent la nectarine et je l’adore. J’en ai acheté un deuxième pour en avoir un le matin quand je me prépare et un toujours dans mon sac. Je me tâte même à faire un stock au cas où il leur viendrait l’idée saugrenue de l’arrêter.

 

Un vernis parfait

ornament

favoris ete-4

Vernis Color Show 455 Traffic stop – Gemey Maybelline*

Je crois que c’est le top des produits que je reçois le plus toute l’année. On garde tout dans une boîte chez Un beau Jour pour nos shootings photo, alors qu’on utilise toujours le même rouge :D cette année j’ai embarqué pour les vacances pas mal de vernis, histoire de changer de couleurs tous les jours (j’avais rien à faire au bord de la piscine). Et mon grand gagnant : ce petit vernis Gemey Maybeline rouge cerise confite et mat. Je l’adore !

Et puis…

ornament

Et après tout ça j’aimerais bien vous dire une jolie pédicure, mais j’aime trop marcher pieds nus pour ça. Je n’ai jamais de jolis petons mais c’est pas grave ^^

Et puis j’aimerais avoir une jolie chevelure mais j’ai bien trop la flemme, alors je mets un chapeau :D

C’est les vacances !

0
Partager
vianney2
, ,

vianney2

Ce jour là il était venu me chercher après un rendez-vous entre filles. Toujours galant et attentif il m’attendait près de la porte du petit salon de thé de la rue du cherche midi où je finissais de payer mon goûter.

Quand je l’ai aperçu, j’ai souris : il avait une allure que je ne lui connaissais pas mais qui m’était pourtant familière.

C’est en cherchant dans mes souvenirs du lycée que je me suis souvenu combien il détonnait dans le paysage à l’époque avec son style bien à lui : chemises à carreau, sac en bandoulière, baskets violettes, personne ne lui ressemblait quand je l’ai connu. Et puis la fac, la vie parisienne ont progressivement effacé ce style qu’il avait, ces petites touches d’originalité que j’aimais tant.

style-masculin

basket-topman

– Pull et jean Uniqlo, baskets et chemise Topman, veste vintage –

Mais c’est en train de changer à nouveau, et j’ai hâte de voir ce qu’il va me mijoter désormais dans sa penderie…

vianney-veste

metro-vaneau

0
Partager
homme-parfait
,

Eh oui, les présentations ont été mal faites ! (« Il fait la vaisselle, le ménage et de bons petits plats »). Parce que je suis malheureusement aussi un gros gaffeur !

Au menu, le genre de remarque qui pourrait entraîner des ruptures voire même un meurtre (si si, vous allez vous en rendre compte vous même). Réponses trop spontanées et/ou pas assez réfléchies ? Je ne sais pas mais j’en ai toujours une bonne à sortir. C’est peut être aussi pour voir cette expression indescriptible sur le visage de la Méchante (ça vaut le coup malgré sa fureur ! )

Voici mes meilleures répliques (attention, je n’en suis pas fier; j’ai été obligé d’écrire ce billet après une nouvelle gaffe) :

Après avoir passé une bonne demi-heure pour enfiler sa jolie robe achetée à Lisbonne.

– Elle : Comment tu me trouves ?

– Moi : Euh… bah… Pas mal !

– Elle : Mais qu’est-ce que tu penses de ma robe ?

– Moi : Tu serais pas un peu saucissonnée là-dedans ?

Ok je sais il ne faut jamais faire de références culinaires quand on parle de sa chérie, surtout pas de la charcuterie !

Oh les fabuleuses chaussures orange Zara avec une belle bride ! Moi, ça ne me plaît pas des masses (une paire de plus, et puis elles sont toutes pareilles pour moi)

– Elle : Tu aimes mes nouvelles chaussures ?

– Moi : Non. J’aime pas trop.

Aïe aïe aïe !!!! Ne jamais répondre négativement à propos de chaussures et de fringues; ça doit être mon côté honnête. L’interrogatoire commence alors, un peu comme au tribunal :

– Avocat de l’accusation : Pourquoi ??

– Accusé : J’aime pas trop tes chaussures…

– Avocat de l’accusation : Oui, j’ai compris mais pourquoi ?

– Accusé : Euhh…

– Avocat de l’accusation : Alors, j’attends ?!

– Coupable : Bah, on dirait celles du travelo dans « la grande vadrouille » !

Comme vous le constatez, j’ai de grandes références cinématographiques. Malheureusement, c’est l’image qui m’a traversé l’esprit lorsque je les ai vues. Il ne faut donc jamais répondre ce à quoi on pense réellement, j’aurais dû lui parler de la couleur ou de la forme, quelque chose de technique…….

Et non, tout faux mon coco !!! La prochaine fois abstient toi. Si elle l’a choisi, même si ça échappe à mon grand sens de la mode, c’est que c’est top trendy !

J’ai aussi une (fâcheuse) tendance à employer une expression que la gente féminine semble ne pas particulièrement apprécier quand on me demande mon avis : « ça va »

Quand je lui dis ça, elle entend : bof, pas terrible ! Alors que moi je veux dire tout simplement que ça va bien !! Il n’y a pas de sous entendu vaseux du genre c’est potable. Nous autres les hommes sommes basiques : on utilise donc des mots simples.. (ouga ouga !! Le méchant fiancé sort de sa caverne ! )

Je ne vais pas non plus polémiquer, mais les chaussures et les fringues ne sont que des objets (à mes yeux en tout cas) et donc selon moi pas la peine de trop y accorder d’importance.

Et finalement, on garde toujours le meilleur pour la fin voici la fameuse gaffe qui m’a valu ce billet :

– Elle : Qu’est-ce que tu aimes le moins chez moi ?

– Moi : (mince, il faut répondre à cette question ? Alors, euh… vite,vite trouve une réponse sinon ça va barder ! ) Tes genoux ?

– Elle : Quoi, t’aimes pas mes genoux, ça veut dire que j’ai des genoux cagneux ? J’ai pas de belles jambes ?

– Moi : …..

Bon, d’abord la question n’était pas : « ce que je n’aime pas » mais « ce que j’aime le moins » et ensuite je ne vois pas pourquoi on me pose ce genre de question.

C’est tout simplement un énorme piège ! Si je ne répond pas elle boude, et si je réponds trop vite c’est le drame (« ça veut dire que tu y as déjà réfléchi ») : avec les genoux j’en ai eu pour deux heures.

En fait, il n’y a qu’une réponse aux questions de ce genre : – je t’aime ma chérie, tu es la plus belle !!

0
Partager