La piscine

www.leblogdelamechante.fr (10)

Maillot de bain Etam (ancienne collection) – photos prises au Peppers Broadbeach Knockoff Oakley Sunglasses

Je crois que ça fait bien 2 ans maintenant que je ne me suis plus infligé l’essayage d’un maillot de bain en cabine, avec un néon braqué sur mon teint de bidet et la désagréable sensation de se mettre nue dans un magasin. Cheap Ray Bans

Je commande tout en ligne, et j’essaie tranquilou chez moi en faisant un défilé toute seule et mes lunettes de soleil, limite si j’étale pas une serviette dans ma chambre pour y lire un magazine en mode plage.

Avec les années j’ai appris à composer avec mon petit corps et ce qui lui va. Par exemple, avec mon blanc de poulet les couleurs froides c’est mort, je fais de la peine. Alors je remballe le bleu turquoise ou marine, et je me concentre sur les oranges, rouge tomate cerise, le noir aussi ça passe.

Vu mon absence quasi totale de seins, je n’essaie plus que des maillots qui ont des fronces au niveau de la poitrine, c’est moins désespérant, et j’ai banni la mousse depuis bien 10 ans, c’est super inconfortable.

Voilà mes ptits trucs, si vous êtes palote, mince et un peu platouille comme moi vous faites quoi vous ?

Discount Oakley Sunglasses

www.leblogdelamechante.fr (4)

Oakley Sunglasses Cheap

Cheap Oakley Sunglasses www.leblogdelamechante.fr (15) Knockoff Oakleys Cheap Oakleys

www.leblogdelamechante.fr (12)

Replica Oakley Sunglasses

www.leblogdelamechante.fr (1)

Replica Oakleys www.leblogdelamechante.fr (16) Fake Oakleys

Fake Oakley Sunglasses

Nichons + frites + Mc Gyver

Fake Oakleys Dans la tête des hommes Cheap Oakley Sunglasses

Fake Oakley Sunglasses

Knockoff Oakley Sunglasses Quand j’écoute Vianney me dire que ma coiffure lui fait penser à « la mèche que se font les chauves pour cacher leur calvitie » et autre « j’entends pas ce que tu me dis j’ai la lumière dans l’oeil », ça me rappelle toutes les premières réflexions que je me faisais, ado sur les garçons.

Replica Oakley Sunglasses

Replica Oakleys Issue d’une famille de filles, je ne connaissais pas bien mes congénères masculins et j’imaginais qu’ils étaient au moins aussi subtils et compliqués que les filles. Je me trompais bien évidemment et c’est au collège puis au lycée que j’ai pu les observer de plus ou moins près et me rendre compte à quel point leur mode de pensée était super basique.

Oakley Sunglasses Cheap

Peu de choses suffisait à les rendre heureux suivant l’équation suivante :

Cheap Ray Bans (1/x)(nichons + frites + Mc Gyver)= Bonheur(x) Knockoff Oakleys Read more » Discount Oakley Sunglasses Cheap Oakleys

Bientôt 10 ans…

Cheap Oakley Sunglasses anniv Replica Oakley Sunglasses

Oakley Sunglasses Cheap

Dites je ne vous aurais pas un peu délaissés des fois ? Depuis lundi pas un petit mot de ma part, gniii chuis qu’une vilaine ! Et le pire c’est qu’à chaque fois que je vous délaisse quelques jours je m’en veux un peu : si si vraiment je vous jure. Comme si j’avais oublié mon gamin à la sortie de l’école j’ai l’impression d’être une mauvaise mère.

Cheap Ray Bans Bon ça va vous m’en voulez pas ? Cool zêtes trop choupis ^^

Fake Oakleys

Venons en au sujet du jour, je ne le fais pas exprès mais je remarque que depuis quelques semaines, le jeudi c’est 3615 ma life : sûrement parce que c’est LE jour où je suis bien au chaud douillet chez moi à boire un thé en regardant mes chats roupiller et que je me sens bien à l’aise pour écrire (ôh douceur et félicité de mes 2 jours de free lance). Continuons donc sur cette lancée ! Knockoff Oakley Sunglasses

Cheap Oakleys Mais qui a 10 ans ? Ma petite cousine oui, mais ça fait quelques mois déjà, ce n’est donc pas ça… Il y a dix ans nous étions en janvier 2000 (comment je suis balèze en calcul mental), une date facile à retenir. C’était soit disant le début d’une nouvelle ère et pour moi ça a vraiment été le cas (bon ça y est vous m’avez vue venir).

Discount Oakley Sunglasses

C’est là que j’ai connu mon Vianney Fake Oakley Sunglasses Read more » Replica Oakleys Knockoff Oakleys