Jolies choses

-
-

Mon salon / bureau, avant / après

bureau

Ça c’était avant

Il y a quelques mois, je lisais cet article sur Slate à propos d’Ikea, et au fil de ma lecture je me suis surprise à m’exclamer toute seule dans mon salon (je parle beaucoup toute seule oui) que « oh mais je suis pas du tout d’accord » !

Alors oui, ils en rajoutent un peu chez Ikea avec leur boulettes de viande dégueulasses qui seraient « bien plus que des boulettes ». Mais au fond moi je crois assez fort que notre intérieur, comment on l’aménage, les objets et les meubles qu’on choisit ont un impact assez fort sur la façon dont on vit.

Je vous ai pris en exemple mon salon / bureau (chez moi c’est tout petit, toutes les pièces communiquent, je peux aussi me servir dans le frigo quand je travaille sur mon bureau :D).

J’avais un très joli petit bureau, très pratique avec une petite trappe passe câbles, et des dimensions parfaites : pile poil la largeur de mon canapé contre lequel il était adossé, et 50cm de profondeur exactement ce qu’il fallait pour que je finisse pas assise dans la cuisine.

Ikea deco-3

Ikea deco-5

Petit bureau coincé entre le canapé et le frigo

Et puis j’ai décidé de me remettre un peu au dessin, de commencer un peu de calligraphie, et j’ai aussi eu envie de me mettre pour de vrai à la couture. Et je n’y arrivais pas, mais alors pas du tout.

J’ai fini par comprendre que ma table de travail était tout simplement trop petite, il y avait juste de quoi poser un ordinateur et basta. Alors j’ai réfléchi à une autre façon d’organiser mon salon / bureau. Et à Paris, dans nos petites surfaces c’est une vraie partie de tetris.

Je suis assez vite arrivée à la conclusion qu’on fallait me débarrasser de ma petite étagère Expedit qui était à l’autre bout du salon.

ma1501_d_eleonorefr_001

Ses petit 38cm de profondeur me permettait d’avoir une table de 88cm au lieu de 50 (soit une belle augmentation de 75%). Mais il fallait que je trouve de la place pour tout ce qu’elle accueillait : mon ampli, un écran, des livres, et une multitude de boîtes et de rangements dans ses étagères.

J’ai passé au moins 3 week ends dans un désordre incroyable à tout ranger :

12884625_1007425692628918_297086360_n

OMAGAD !!!

1

Une fois que j’ai réussi à tout reloger ailleurs (au passage j’ai donc trié toute ma bibliothèque pour faire de la place) j’ai revendu mon expedit et mon bureau sur le bon coin.

Ce qui m’a permis de récupérer un petit budget pour ma nouvelle table qui devait être sur mesure (j’ai écumé tous les catalogues possibles rien ne faisait la bonne taille).

J’ai donc acheté un plateau de table sur ce site de découpe : la boutique du bois . J’ai choisi un très gros plateau en hêtre massif de 4cm d’épaisseur pile poil dans les dimensions que je voulais. J’ai payé un extra pour faire usiner les 4 chants pour éviter de me raper les bras sur les bords de la table et le tour était joué ! J’ai reçu mon plateau au bout de 2 semaines. Bon c’était hyper lourd, mais je ne regrette pas ça a de la gueule un beau plateau bien épais comme ça.

Après j’ai acheté des pieds de bureau à tiroirs  (j’en ai pris 2 + un tout simple dans un angle) chez ikea et pour le moment j’ai juste posé le plateau dessus, et vu le poids, il bouge pas.

J’ai récupéré 210 € avec mon ancien bureau et mon expedit, et dépensé 400€ pour la nouvelle table. Opération pas si ruineuse que ça donc.

grande table bureau-2

grande table bureau

Tadaaaaa

Bon là comme ça niveau déco la différence est paaaaas flaaaaagrante. Mais j’ai une grande table sur mesure avec plein de rangements où je peux faire enfin plein de choses. Je me suis même remis à faire des grands puzzles (oui je sais ma vie est super rock’n roll !!)

Ça a complètement changé mes possibilités de travails et de loisirs sur cette table, sans trop changer l’aménagement de la pièce, mes potes ont parfois eu du mal à voir où j’avais trouvé la place de mettre cette grosse table, comme si mon salon était le sac de Mary Poppins :D

Et puis on peut travailler à deux et ça c’est cool ^^

Here comes the sun

Le grand Palais-21

Doudoune Lazy Oaf JOLI ROUGE CLARINS N°741*

Ca y est on voit enfin la lumière au bout du tunnel de l’hiver, le printemps est là. 1

Je vis dans un appartement en rez de chaussée plutôt lumineux 6 mois par an. L’hiver le soleil ne pénètre jamais chez moi directement car il n’est pas assez haut pour passer au dessus des bâtiments qui bordent la cour de mon immeuble. Mais à l’arrivée du printemps, il y a un jour bien précis un moment de joie où il parvient enfin à les dépasser et où un rayon de soleil pénètre enfin dans mon appartement. Ça dure à peine quelques minutes la première fois, et puis le soleil prend ses aises et je profites de ces rayons pendant des mois.

Cette année j’ai noté dans mon agenda le jour où c’est arrivé et j’ai répété l’événement pour l’année prochaine, un peu comme on attend un jour férié, j’attendrai ce jour où toutes les conditions sont enfin réunies pour laisser entrer le soleil.

C’est mon petit printemps à moi, il arrive quelques jours avant la date officielle ^^

Et vous c’est quoi votre signal de fin d’hibernation ? Le petit événement qui vous fait respirer un grand coup, sourire et dire qu’on arrive enfin sur la jolie pente descendante de l’été ?

Commenter Fabien Gilles & EB

doudoune nuage

Le pouvoir des listes

to-do-list

Board ikea, stylo Disney Sea

J’ai toujours été une grosse tête de linotte. Quand j’étais gamine, mes parents pariaient entre eux quand ils me demandaient d’aller chercher quelque chose dans la cuisine, que j’allais revenir 2 minutes après pour leur redemander ce qu’ils voulaient déjà. Mon père disait que je n’étais pas QUE dans la lune, mais que j’y avais carrément piqué ma tente.

Je suis capable de décoller à tout moment, j’ai beaucoup de mal à fixer mon attention trop longtemps et si je ne note pas les choses, je les oublie instantanément (et elles me reviennent au gré de mes pensées).

C’est pour cela que je fais partie de ces personnes insupportables qui coupent la parole. Parfois quand je pense à quelque chose, si je ne le dis pas dans la minute c’est envolé pour toujours. C’est un vilain défaut je sais :/

Mais pourquoi je vous parle de ça et quel rapport avec les listes ?

Et bien parce que pour être une personne organisée, réussir à travailler et à ne pas être complètement insupportable j’ai mis en place tout un tas de systèmes, et les listes en font partie. Mais attention pas n’importe comment, parce qu’on peut se noyer dans les listes.

A une certaine époque j’avais des post its dans tous les coins de choses à ne pas oublier, des tonnes de notes dont j’oubliais le sens enregistrées dans mon iphone (tiens ça veut dire quoi déjà « hauteur bouta 30cm » ?), des to do lists que je m’envoyais par mail. Mais tout ça finissait par faire partie du paysage ou se perdait dans le cyber espace.

J’ai fini par réfléchir un peu à la manière dont tout ça pouvait être optimisé et j’ai cherché quels étaient les meilleurs outils que je serais en mesure d’utiliser au quotidien et par type de tâches. Parce que des bons outils il y en a plein, tout le monde vous en conseillera des tas. Mais encore faut il trouver ceux qui s’adapteront le mieux à votre façon de faire et à votre quotidien.

Premier constat : j’utilise beaucoup mon iphone quand je ne travaille pas et en dehors de chez moi, faire un max de listes dessus pour le quotidien et tout ce dont je peux avoir besoin quand je ne suis pas face à mon ordinateur était donc à privilégier.

Deuxième constat : je préfère utiliser mon ordinateur quand je travaille, et je suis tout le temps sur chrome. Tout ce qui concerne le travail devait donc être listé sur des applis que j’y trouverais.

Commenter

1
Les listes du quotidien
ornament

Sur mon iphone j’ai donc concentré tout ce qui concerne le quotidien, les achats, tout ce à quoi je pense quand je suis sortie ou quand je ne travaille pas. Et j’ai essayé d’utiliser au maximum les applis natives : les notes et les rappels.

Pour les notes, il fallait arrêter d’en créer en permanence de nouvelles, j’en ai donc créé 3 que j’utilises tout le temps : « courses supermarché », « achats divers », « petites notes en vrac ». Et je les mets à jour en permanence.

Dans « courses supermarché » facile, je fais ma liste de courses. Dans « achats divers » je note absolument tout ce dont j’ai besoin quand ça me vient à l’esprit (souvent quand je range chez moi, je fais des listes d’objets à trouver dans des dimensions précises pour ranger encore mieux :D), comme ça quand j’ai un peu de temps et que je fais les magasins, j’ai tout sur moi. Et dans « petites notes en vrac » je note absolument tout ce que j’aimerais bien approfondir, plus tard quand je serai sur mon ordi. Et maintenant je ne perds plus aucune idée.

J’utilise également les « rappels », il y a une fonctionnalité géniale : définir un rappel quand on est dans une zone géographique. J’y note tout ce qu’il faudrait que j’achète ou que j’aille voir dans un magasin précis, et bim quand je suis dans le quartier je reçois une notif sur mon iphone. C’est fou le futur.

J’ai aussi des listes « idées cadeau » « jolis endroits pour faire des photos » « livres à acheter »…

Commenter

Les listes de travail
ornament

Pour le travail, je procède un peu différemment : je fais mes to do list sur mon agenda google : j’ajoute les tâches à des moments précis de la journée, en évaluant le temps qu’elles vont me prendre. Ca m’évite d’être trop ambitieuse et de faire des to do irréalisable sur une journée où j’ai déjà des rendez vous par exemple. J’essaie de timer les choses avec précision.

Et si vraiment je n’ai pas réussi à faire quelque chose, au lieu que ça reste un item non rayé sur une liste papier, je la déplace à un autre jour (en faisant toujours attention au moment).

Depuis que je fais ça je me sens moins coupable, fini d’avoir l’impression que je n’ai rien fichu, c’est marqué sur mon agenda.

Je pourrais vous parler des heures de ma gestion d’agenda (Je n’suis pas folle vous savez). D’ailleurs je développerais peut être plus un autre jour, là il était question de mes to do list seulement !

L’idée de l’agenda pour mes to do partait avant tout de l’idée d’utiliser un outil que j’utilisais déjà beaucoup. Je suis toujours un peu réticente à l’idée d’ajouter un nouvel outil, souvent on s’en sert une semaine et après c’est fini.

Mais pour les listes de choses que je dois faire « dans l’absolu » ou mes idées, j’ai fini par me décider à ajouter un nouvel outil à ma liste :  trello . J’ai créé plusieurs groupes de listes par projets (le blog, un beau jour, le festival andy). C’est super pratique.

Pour ne rien rater de tout ça j’ai mis mon agenda et trello comme page qui s’ouvrent automatiquement quand j’ouvre chrome. Pas besoin d’aller les ouvrir le matin, elle me sautent aux yeux toutes seules.

C’était important pour moi de bien distinguer ce que je dois faire au quotidien et sur le long terme,. Ca me permet d’abattre une grosse quantité de travail sans trop me prendre la tête ou en étant pas réaliste. Mes to do et mon agenda bien gérés m’ont fait gagner environ 20% de temps de travail cette année.

Si vous êtes toujours là bravo ! Je n’ai donc pas réussi à vous gaver avec mes histoires passionnantes de listes ! La love <3

Commenter