Premier jour à la plage

www.leblogdelamechante.fr (51)

Jupe Asos, T-shirt Madewell, sac Asos, escarpins ancienne collection

J’allais intituler ce billet “Cannes premier jour” parce que ça fait un moment que j’avais envie de la faire celle là, mais vu que le festival a pris fin ce week end c’était un peu ridicule.

Celles qui me suivent sur instagram ont déjà vu quelques petites photos la semaine passée du court séjour que j’ai fait à Cannes, mais j’en ai gardé plein pour ici sinon c’est pas drôle ;)

Comme les années précédentes j’y ai passé quelques jours un peu en dehors de ma vie habituelle, car avouons le tout ça n’est pas trop mon univers. Mais se plonger dans un autre monde que le mien me donne toujours l’impression d’être comme une héroïne de film qui se glisse dans la peau d’une autre pour une sorte de mission, et je prends toujours beaucoup de plaisir à ça.

J’étais invitée par la marque Cointreau, avec qui je démarrais une chouette collaboration qui s’étalera sur toute l’année, et débarquer à Cannes au Majestic en face du Palais des Festivals était une jolie manière de lancer les hostilités. Mais j’y reviendrai le moment voulu.

Pour le moment histoire d’ensoleiller un peu la journée, voilà quelques photos de la plage, la croisette, l’ambiance qui y règne, et je reviens vite vous raconte une jolie journée de lumière.

www.leblogdelamechante.fr (21)

www.leblogdelamechante.fr (3)

www.leblogdelamechante.fr (24)

www.leblogdelamechante.fr (2)

www.leblogdelamechante.fr (48)

www.leblogdelamechante.fr (9)

www.leblogdelamechante.fr (4)

www.leblogdelamechante.fr (5)

www.leblogdelamechante.fr (31)

www.leblogdelamechante.fr (12)

www.leblogdelamechante.fr (25)

www.leblogdelamechante.fr (35)

www.leblogdelamechante.fr (7)

www.leblogdelamechante.fr (6)

www.leblogdelamechante.fr (40)

www.leblogdelamechante.fr (34)

www.leblogdelamechante.fr (44)

www.leblogdelamechante.fr (33)

www.leblogdelamechante.fr (59)

PHOTOS ELEONORE BRIDGE ET OLITAX

Surprendre

alice-in-wonderland-disneyscreencaps.com-172

Il y a des gens qui n’aiment pas trop les surprises, moi même j’ai été un jour étonnée de très mal vivre une surprise d’anniversaire organisée à une époque où j’allais pas super bien.

Pourtant j’avais toujours rêvé d’une vraie surprise d’anniversaire, moi qui m’attends toujours à tout. Mais rentrer morose du boulot et devoir me mettre dans un état de fête en un claquement de doigts n’avait pas été simple. Parfois on a besoin d’un minimum de préparation.

Mais c’est un cas particulier, j’ai pour habitude de placer la surprise au coeur de mes préoccupations. Pas au sens “SURPRISE ! Je sors du gâteau tout de paillettes vêtue”, plutôt de manière un peu subtile au quotidien. J’ai besoin de surprendre et d’être surprise par ce qui m’entoure, alors j’y suis attentive.

J’aime changer de trottoir pour un trajet quotidien, comme ça, histoire d’adopter un point de vue inhabituel et me laisser surprendre par ce qui se cache derrière les détours que je ne prends jamais par flemme.

J’aime chercher de belles images sur Pinterest, faire défiler machinalement les jolies photos qui se ressemblent un peu toutes, jusqu’à tomber sur celle qui détonne pour la pinner dans ma collection.

J’aime vous surprendre ici, quand j’y arrive (ce qui n’est pas simple après 8 ans de blogging) ou me surprendre moi même en voyant vos réactions.

J’aime laisser des petits post it sur l’oreiller une fois l’an, chuchoter je t’aime au moment le plus inattendu quand ça déborde trop, sortir une tablette de chocolat que j’avais cachée seulement en fin de soirée après avoir vu 10 fois le désespoir dans ses yeux à l’ouverture des placards vides.

Et puis j’aime me souvenir de cette petite anecdote qui a fait du nom “Eleonore Bridge” mon petit porte bonheur :

J’étais tout fraîchement sortie de l’école et je passais, tremblante, des entretiens chez L’Oréal (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un vrai parcours du combattant, j’en ai passé au total 5, ça rigole pas là bas).

Mon 2e entretien était avec une certaine Marianne P. et elle avait été séduite par mon CV qui détonnait dans la pile de documents word proprets des étudiants en écoles de commerce. J’avais mis des couleurs, quelques blagues, quelques infos sur moi et une adresse mail.

Elle a commencé à m’appeler Eleonore, j’étais un peu impressionnée et n’osais pas la contredire, jusqu’au milieu de l’entretien ou je me suis lancée.

-”Excusez moi je ne m’appelle pas Eleonore mais Elodie “, étonnée elle me répond -”Mais votre adresse mail eleonore.bridge@gmail.com c’est bien le vôtre ?” -”Oui mais c’est un anagramme de mon vrai nom, j’adore le scrabble”…

Elle était drôlement surprise Marianne, j’ai vu des coeurs dans ses yeux, elle m’a fait un grand sourire et a répété 3 fois -”Drôle !” Cette femme a ensuite appuyé ma candidature, bataillé pour me faire embaucher dans la pépinière de L’Oréal, et n’a eu de cesse de me soutenir pendant les deux années où j’y ai travaillé.

Parce que j’avais su la surprendre.

Le jardin des tuileries

www.leblogdelamechante.fr (9)

Robe Asos, veste H&M, mis bas American Apparel, ballerines Topshop, feutre à lèvres Rimmel London (carry on cherry), pin’s Disneyland Paris

La première fois que je m’y suis baladée j’étais un peu une n00b parisienne, j’avais oublié l’accessoire indispensable pour survivre à ce jardin par beau temps : des lunettes de soleil. Sans on devient instantanément aveugle, vous pouvez tester.

Bon, cette anecdote passionnante n’illustre pas vraiment ces images où comme toujours à Paris il faisait un temps à se pendre…

Mais allez y, les fleurs y sont magnifiques cette année, beaucoup d’iris et des digitales dans des tons violets / bleus.

www.leblogdelamechante.fr (13)

www.leblogdelamechante.fr (12)

www.leblogdelamechante.fr (17)

www.leblogdelamechante.fr (14)

www.leblogdelamechante.fr (19)

www.leblogdelamechante.fr (4)
www.leblogdelamechante.fr (3)

www.leblogdelamechante.fr (18)

www.leblogdelamechante.fr (6)

www.leblogdelamechante.fr (1)

www.leblogdelamechante.fr (10)

www.leblogdelamechante.fr (20)

www.leblogdelamechante.fr (15)

PHOTOS ELEONORE BRIDGE ET OLITAX