aurora sleeping beauty
,

Je ne parle pas très souvent de « beauté » ici pourtant on me demande souvent comment je fais pour avoir un joli teint de porcelaine. J’ai toujours trouvé que j’avais un grain de peau pas très joli alors ça me flatte vous pensez bien :D

Je n’ai pas beaucoup de secrets de beauté, j’ai juste quelques habitudes quotidiennes qui, je pense, ont fini par faire leur effet sur le long terme (je crois beaucoup plus à une rigueur quotidienne qu’à des cosmétiques sois-disant révolutionnaires – genre les crèmes « 2h de sommeil en plus » le bullshit de l’année).

Mes 3 commandements

ornament

Commandement n°1

Au soleil tu ne t’exposeras point

Je fais attention au soleil depuis toute petite, j’ai toujours entendu mère, grand mère et arrière grand mère dire que le soleil était l’ennemi. Ça m’a longtemps un poil traumatisée, je me cachais carrément la tête sous mon paréo l’été. Depuis j’ai appris à y aller plus doucement.

J’utilise une protection solaire fluide sur le visage et les mains (les deux zones qui vieillissent le plus car elles sont exposées au soleil toute l’année) tous les matins, été comme hiver, ça fait désormais partie de ma routine quotidienne. Ce fluide Clarins est GÉ-NIAL. J’en mets juste après ma crème de jour.
.

Commandement n°2

De l’eau sur ton visage tu ne mettras point

Une des premières leçons que j’ai apprise quand j’ai commencé à travailler chez l’Oréal c’est de ne jamais laisser d’eau sur son visage : d’abord comme j’ai la peau sensible le calcaire me donne des rougeurs. Ensuite, laisser de l’eau sur son visage ne « l’hydrate » pas comme on pourrait le penser, au contraire elle la déshydrate (pour simplifier, l’eau appelle l’eau et l’eau qui sèche tout doucement sur la peau la vide de la sienne).

Je ne mets JAMAIS d’eau sur mon visage, j’ai une petite serviette à proximité pour m’essuyer le visage au cas ou quand je me douche. Je me lave le visage avec cette crème nettoyante Paï Skincare que j’aime d’amour : pas besoin d’eau ! Ca fait plus d’un an que je l’utilise tous les jours, elle est géniale. Je l’enlève avec une mousseline légèrement humidifiée, et je rince le tout avec soit un brumisateur + la mousseline, soit un coton et de l’eau micellaire.

Je fais juste une exception une fois par semaine pour me faire un gommage doux mais c’est tout (les gommages chimiques m’agressent trop la peau).
.

Commandement n°3

Te démaquiller tous les soirs tu n’oublieras point

Je n’ai jamais dérogé à cette règle, et pourtant dieu sait si je suis une grosse flemmarde. Au départ je m’étais créé une petite psychose, genre j’imaginais de gros acariens qui se baladaient sur ma peau le soir pour être bien sûre de me démaquiller Et puis au fil du temps j’ai adopté une autre technique : avoir du démaquillant PAR-TOUT.

J’ai mon nettoyant visage Paï et de l’eau micellaire dans la salle de bain pour quand je suis motivée. Des lingettes démaquillantes dans une boîte près de mon canapé, un lait démaquillant avec des cotons dans ma chambre, et une mini boîte de lingettes démaquillantes près de mon lit. AUCUNE excuse pour ne pas le faire, jamais la flemme ne peut me prendre, j’ai au moins 4 occasions de le faire dans la soirée.
.

Conclusion

Au final, tout ça ne me demande pas d’efforts, j’ai pris trois idées et si je ne dois faire que 3 choses dans la journée ce sont celles ci. J’ai appris à me connaître (surtout pour le démaquillage) ce qui m’a permis de mettre en place la bonne stratégie pour ne pas avoir la flemme au quotidien. Le quotidien ça fait tout, prendre soin de sa peau seulement une fois par semaine ça ne sert pas à grand chose, le faire tous les jours oui ;)

Et vous c’est quoi votre petite routine anti flemme ?

0
Partager
battement-cils
, ,

Extensions de cils Les Cils de Marie*

Quand j’avais 20 ans, je ne pouvais pas me passer de mascara. Je n’étais pas trop sûre de moi dans la vie, et comme je me trouvais plus jolie (ou moins moche selon les jours) avec les cils faits c’était devenu une sorte de rempart pour moi. Je n’osais pas sortir sans mascara, jamais.

Je ne sais pas quand j’ai arrêté d’en porter, il n’y a pas eu de fait déclencheur, ça s’est fait tout doucement avec le temps et aujourd’hui je me rends compte que je n’en porte plus du tout. Je n’ai plus besoin de ça pour me sentir à l’aise, et comme c’est un peu long à mettre et chiant à enlever le soir, je l’ai rayé de ma routine quotidienne. parce que cette routine je l’aime simple.

Et puis un jour on m’a proposé de tester une pose d’extensions de cils et je me suis laissée tenter (j’avais vu ça sur une copine et j’avais trouvé ça fou). Pour moi c’était un peu un truc de Real Housewifes of Beverly Hills, un truc de riche, mais j’ai quand même dit ok pour tester.

Et le résultat m’a bluffée.

D’abord, c’est assez dingue de se réveiller le matin avec les yeux maquillés, hop au saut du lit, le regard de biche (qui aide pas mal à oublier les petits yeux bouffis du réveil).

Et puis les réactions autour de moi ont été unanimes, tout le monde l’a remarqué, et a trouvé ça joli. Je n’ai eu que des commentaires spontanés positifs, c’était assez chouette.

Mon seul dilemme : est-ce que je continue ou pas ? Je sens que c’est un truc assez addictif, un peu comme quand on porte du liner. Mais je vous jure, c’est tellement chouette de se réveiller maquillée, je suis vraiment tentée d’y retourner, et de tenter même un truc un peu plus fou. Ça représente un budget d’environ 70€ par mois, c’est pas rien mais c’est un budget clopes, et comme je fume pas autant en profiter :D

0
Partager
sun-proof

Quand j’étais ado je DÉTESTAIS me mettre au soleil. A la plage je me cachais sous des paréos, serviettes, toujours dans un coin à l’ombre des rochers, à tel point que ma soeur m’appelait « Dark Vador à la plage ». J’ai eu une adolescence hyper glamour.

Je n’étais pas folle vous savez, juste un peu traumat par l’injonction maternelle serinée depuis la petite enfance : « NE TE METS PAS AU SOLEIL C’EST DANGEREUX », les T-shirts et chapeaux à la plage assortis de l’écran total à peine étalé sur le nez. La chaleur sur ma peau était une sensation hyper désagréable que je ne laissais jamais durer plus de 5 minutes.

Ca m’a suivi très longtemps, il m’a fallu arriver à l’aube de mes 30 ans pour enfin apprécier le soleil, et je ne saurais vous expliquer comment le changement s’est opéré. Peut être un lâcher prise progressif dans ma vie en général accompagné de la disparition de toutes mes petites angoisses imbéciles. Cela fait 3-4 ans que je n’ai plus peur du soleil.

Bon je vous arrête tout de suite, il est encore hors de question pour moi de me faire rôtir volontairement le derrière avachie sur une serviette en plein soleil ou d’envisager passer une après midi à la plage sans un parasol. Avec ma peau de rousse c’est juste le cauchemar. Par contre je ne me réfugie plus à l’ombre chaque minute de mes vacances (avant même quand j’attendais au passage piéton je me mettais dans l’ombre du feu) et j’apprécie vraiment sentir le soleil de fin de journée sur ma peau. Alléluia ! A moi la vitamine D !

Et si j’apprécie autant ces petits moments de chaleur c’est aussi et surtout parc que j’ai appris à vraiment prendre soin de ma peau avec les produits qui vont bien :

– Une protection solaire fluide SPF 30 utilisée quotidiennement (tous les matins après ma crème)
– Un écran total SPF 50 toujours dans mon sac au cas ou je me retrouve coincée en plein soleil en terrasse avec une copine qui ne rêve que de ça depuis le matin.
– Une crème SPF 50 pour le corps qui ne colle pas et ne pue pas
– Un peu d’auto bronzant parce que c’est pas avec mon écran total que je vais prendre quelques couleurs ma bonne dame
– Une huile que j’applique tous les soirs pour nourrir ma peau et la consoler de ces petites misères

Produit solaire-10

Huile prodigieuse Nuxe, écran prodigieux Nuxe

Mon produit préféré l’été c’est l’huile prodigieuse Nuxe que je ne vais pas vous présenter. J’ai gratté les inscriptions sur la bouteille pour avoir un joli flacon dans ma salle de bain. C’est un peu le parfum des vacances pour moi, dès que je vais au soleil j’en mets le soir dans mes cheveux, sur mes genoux et un peu partout sur le corps. J’en achète tous les ans sans me poser de questions.

Ensuite pour tout l’été : les solaires fluides quotidiennes. Elles ont mis un moment à arriver chez nous, les premières que j’ai achetées c’était au japon (où le bronzage c’est moche), j’ai passé 6 mois (même l’hiver) à m’en mettre tous les jours (astuce beauté familiale numéro 1 depuis toujours : l’écran total). J’achète depuis 2 ans je crois, le fluide Nuxe (SPF 30) qui en plus de protéger ma peau tous les jours de l’année fait la peau toute douce. Cette année j’ai ajouté dans mon sac l’écran Clarins* (SPF 50) pour les urgences.

Produit solaire-8

UV PLUS Clarins*, Auto bronzant Clarins*

Cette année j’ai également découvert un super produit que m’a envoyé Clarins : le concentré auto bronzant* qui est un peu l’idée de l’année pour moi. Il suffit d’en mettre quelques gouttes avec sa crème corps hydratante et ça agit comme un auto bronzant progressif. Non seulement c’est top parce que je peux garder ma crème habituelle mais en plus ça agit tout doucement, impossible de faire des traces. Avant j’achetais une crème auto bronzant progressive chez Sephora mais je n’aimais pas spécialement la texture, là au moins je peux garder mes produits à moi !

Produit-solaire-7

Protection solaire Aesop

Enfin, pour la crème solaire corps, je change un peu de crèmerie à chaque fois, et cette année j’ai découvert la protection solaire Aesop qui est une petite tuerie. Elle sent super bon la menthe, s’applique facilement, fait la peau douce, ne colle pas, et résiste à l’eau. Je crois que je ne me suis jamais remis de crème toutes les 3h avec autant de plaisir. C’est un peu mon best de l’année.

 

0
Partager