La quête de la perfection

mary-poppins

♥︎♥︎ Mary Poppins ♥︎♥︎

Titre de mère la morale bonsoir ! Promis je vais essayer de ne pas être trop insupportable même si le thème est difficile.

J’ai eu une discussion récemment avec des amis à propos de quelqu’un, peu importe qui, dont on a fini par dire « ouais elle est comme ça ». Et j’ai trouvé ça un peu triste et agaçant, comme si on est comme on est genre à vie, et qu’il n’y a pas de place pour s’améliorer.

Je me rends compte en grandissant que je suis suuuuper déçue par la vie « d’adulte » à plein de niveau (mais sur d’autres j’ai de bonnes surprises). Quand j’étais gamine je voyais les « adultes » comme des personnes posées et clairvoyantes, des modèles à suivre. J’étais impatiente que mon tumulte intérieur cesse enfin pour devenir ce sage et me débarrasser de mes sales petits travers d’ado.

Et là je crois que j’y suis bien dans la vie d’adulte, il me manque juste les enfants pour cocher toutes les cases de la responsabilité et on est bons.

Et je suis loin d’être une personne aussi sage, altruiste, bienveillante et engagée que je pensais devenir quand j’étais petite. J’ai tout plein de travers bien installés.

Mais j’essaie très fort de m’améliorer, de progresser, de travailler sur mes défauts, je ne peux pas admettre que dans la vie « on est comme ça » comme une espèce de fatalité qu’on s’impose à soi et aux autres.

D’abord parce qu’il y a une part de l’éducation dont on peut se défaire progressivement, des travers « familiaux » qui sont insupportables à imposer aux autres. Et parce qu’on ne « naît pas » comme on est, on le devient, ça peut donc changer un peu si on le veut vraiment.

Ne serait ce que pour soi : tout le travail que j’ai fait ces dernières années pour m’améliorer a pas mal révolutionné mon quotidien et ma vie avec les autres. J’étais quelqu’un de très impatient et autoritaire, je me faisais une montagne de plein de petites choses. Et tout ça s’est un peu envolé à force de travail personnel et ça me fait du bien à moi avant tout.

J’ai aussi fait quelques séances de PBA (psycho bio acupressure), j’étais un peu dubitative, mais force est de constater que je vis beaucoup mieux mes petites contrariétés et tracas quotidiens, et que je suis généralement apaisée depuis que j’en ai fait (ne me demandez pas comment ça marche, j’ai rien compris).

Je ne sais pas si c’est le temps qui aide, le fait de voir que les choses vont toujours bien quand on s’en donne les moyens, qu’on surmonte des épreuves sans trop de casse, ça donne plus confiance en l’avenir. J’ai l’impression d’avancer sur un fil et que l’équilibre commence enfin à venir.

Bon alors attention, je suis loin d’être une personne parfaite, ça n’existe pas (sauf Mary Poppins bien entendu). Mais j’ai l’impression d’avoir fait un peu de chemin et partant du principe qu’il fallait que je m’améliore.

Et je crois que le plus grand service qu’on peut se rendre dans la vie c’est de ne jamais dire « je suis comme ça désolé(e) ».

Parc Floral de Paris

Parc floral de Vincennes-43

Manteau Asos, robe Asos (ancienne collec), collants Wolford*, Baskets Puma

Je ne sais pas pourquoi je n’avais encore été au parc Floral de Paris… J’habite à 15 minutes en métro et l’endroit est sublime. Mais bon j’imagine que je ne vous apprends rien, je dois être la seule parisienne qui n’avait pas encore mis les pieds là bas.

C’est chouette de faire des découvertes mais parfois on se sent un peu débile de pas avoir été capable de voir les jolies choses à portée de main. Quand je voyage et que je passe un temps fou à marcher et me balader dans une ville ou une région je me sens bêbête de ne pas le faire autant dans ma ville et mon pays.

Bref

J’ai adoré le parc pour ses petits coins de forêt (la pinède et ses petites allées de bruyère <3), toutes les pelouses parsemées de jonquilles et de crocus, les grands arbustes déjà en fleur. ET LES PAONS PUTAIN ! Qui se baladent pèpère dans les fleurs genre normal ! Clic clic clic clic !

Mais je vous laisse voir ;)

PHOTOS ELEONORE BRIDGE & OLITAX

Parc floral de Vincennes-40

Parc floral de Vincennes-35

Parc floral de Vincennes-32
Parc floral de Vincennes-37

Parc floral de Vincennes-22

Parc floral de Vincennes-18

Parc floral de Vincennes-12

Parc floral de Vincennes-26
Parc floral de Vincennes-8

Parc floral de Vincennes-10

Parc floral de Vincennes-7

Parc floral de Vincennes-47

Parc floral de Vincennes-50

Parc floral de Vincennes-46

Parc floral de Vincennes-53

Parc floral de Vincennes-54

Parc floral de Vincennes-41

Parc floral de Vincennes-29

Parc floral de Vincennes-9

Parc floral de Vincennes-60

Parc floral de Vincennes-65

Parc floral de Vincennes-38

Parc floral de Vincennes-28
Parc floral de Vincennes-67

Parc floral de Vincennes-31

Parc floral de Vincennes-36

Paris oriental

Grande mosquee de paris-18

Jean taille haute Asos, chemise vintage Agnès b, pull croppé en laine Sisley, pin’s Disneyland Paris, CHAUSSURES “CHOUQUETTE” PATRICIA BLANCHET*VERNIS KIKO 330 LILACbague Istanbul Gemmyo*

Pour le lancement de sa deuxième collection Wanderlust, j’ai travaillé pour Gemmyo à partir de sa jolie bague Istanbul sur un shooting d’inspiration « Paris oriental » et des bonnes adresses dans la capitale.

Je suis donc allée faire un petit tour à la Grande Mosquée de Paris qui possède une des plus jolies petites cours pour boire un thé à la menthe et manger des petits gâteaux au miel et aux amandes.

Si vous ne connaissez pas, je vous conseille d’aller y faire un tour pour profiter du cadre qui est sublime. Oubliez le service qui n’est pas suuuuuper aimable, et profitez du chant des petits oiseaux dans les oliviers en prenant le soleil.

PHOTOS ELEONORE BRIDGE & OLITAX

Grande mosquee de paris-39

Grande mosquee de paris-69

Grande mosquee de paris-70

Grande mosquee de paris-64

Grande mosquee de paris-46

Grande mosquee de paris-62

Grande mosquee de paris-61

Grande mosquee de paris-42

Grande mosquee de paris-30
Grande mosquee de paris-26

Grande mosquee de paris-33

Grande mosquee de paris-7

Grande mosquee de paris

Grande mosquee de paris-23

Grande mosquee de paris-25

Grande mosquee de paris-43

Grande mosquee de paris-49

Grande mosquee de paris-48

Grande mosquee de paris-55

Grande mosquee de paris-51
Grande mosquee de paris-57

Grande mosquee de paris-60

Grande mosquee de paris-56

Grande mosquee de paris-37

Grande mosquee de paris-27

Grande mosquee de paris-66
Grande mosquee de paris-63

Grande mosquee de paris-67

Grande mosquee de paris-34

.

Bonnes adresses

.

Hammam :
Les 100 ciels : c’est ma soeur qui me l’a fait découvrir (elle m’a d’ailleurs déconseillé celui de La Grande Mosquée). L’accès au Hammam, sauna, piscine dans un super joli décor coûte 40€, si vous ajoutez un gommage, 70.

Déco :
2001 nuits : une boutique dans laquelle j’adorais aller quand je me suis installée à Paris, j’habitais tout près et j’adorais pénétrer dans la petite cour qui permet d’y accéder. C’est un peu Kitsch (je vous laisse apprécier leur site internet) mais on y trouve de jolies petites choses.

Quartier :
« La petite Turquie » au coeur du 10e arrondissement, de la rue de Metz à la rue de l’échiquier on trouve des petits bazars, librairies, snacks et patisseries turcs.

Restaurants :
Le 404, cuisine marocaine, le décor et vaisselle sublimes, ça sent bon les épices et on y mange hyper bien ! Si vous avez déjà entendu parler du salon de thé Sketch à Londres, ce sont les mêmes proprios ;)

Grillé, le kebab gastronomique. Je ne mange pas de viande au resto mais vous n’êtes pas obligés de vous priver, on ne m’en a dit que du bien, et pour une fois qu’on ne risque pas une hépatite dans un Kébab parisien autant se faire plaisir !

Le daily Syrien : une sélection de magazines & des petits plats sur le pouce, une super adresse pour un déjeuner vite fait !

Salon de thé :
Café Maure de la Grande Mosquée de Paris, 2€ le thé à la menthe et les pâtisseries au miel et à l’amande. Un des plus jolis coins du quartier latin pour prendre le soleil au calme.