glandouille-2
,

Vous êtes flemmard ou à l’ouest ? Tant mieux !

Je voulais commencer cet article par quelques précisions. J’ai aussi lu plusieurs fois que vous attendiez beaucoup des “petits trucs” que j’allais vous donner pour arrêter de procrastiner et vous aider à enfin opérer petits ou grands changements qui vous font envie dans votre vie. Depuis que je parle de procrastination, on me demande des clés pour la surmonter.

En vérité, les clefs j’en ai déjà donné (on y revient dans 2 min) ce n’est pas pour autant que vous avez réussi à les voir, et c’est normal !

Les magazines et la presse en ligne qui veut faire du clic nous ont bien pété le cerveau avec leurs “10 astuces pour…” “Les 5 trucs essentiels pour…” “tout changer en 3 leçons”. Si ça existait pour de vrai tout ça on n’aurait plus de problèmes.

N’attendez pas l’article “mes 10 astuces anti procrastination” car il ne viendra jamais :D

Bien sûr j’ai mes petits trucs à moi pour me simplifier la vie, pour gagner du temps et étirer les journées comme si elles faisaient jusqu’à 4 heures de plus parfois. J’ai aussi un truc pour doucement arrêter de procrastiner et dompter mon petit singe. Et ces trucs je vais les partager avec vous.

Mais cela peut aussi ne pas vous convenir car on a tous des façons de fonctionner très différentes. L’important si vous voulez changer des choses petites ou grandes dans votre vie quotidienne c’est de décider de vous pencher sur vos trucs à vous, et si vous ne les avez pas, j’ai plein de conseils pour vous aider à les trouver et inventer vos méthodes à vous.

D’ailleurs je suis en train de préparer un super workshop pour accompagner celles qui ont envie de changer la vie quotidienne, la voir autrement, l’organiser mieux pour avoir du temps pour vivre. J’ai imaginé un atelier assez fun pour y arriver en fonction de ses petits travers à soi. Ça commencera en janvier et il y aura un tarif spécial Noël pour développer un projet perso, trouver du temps pour soi ou réorganiser son intérieur.

Comment vous allez y arriver exactement ce sera un mélange de ce que (je l’espère) je vous apprendrai et ce que vous allez découvrir de vous même au fur et à mesure qu’on avancera ^^

Soyez honnête avec vous même

La première clé de mon dernier article et que je veux que vous gardiez en tête est donc importante pour démarrer :

Comme tout le monde vous procrastinez, mais ce n’est pas ça qui vous empêche d’avancer, ce qui vous empêche d’avancer c’est une autre raison, que vous ne voyez pas parce que vous focalisez trop sur la procrastination et la culpabilité que cette procrastination vous fait ressentir.

Un peu d’introspection là dessus c’est donc le premier pas pour réfléchir à ce qui vous empêche de changer des choses, surtout des petites choses du quotidien que vous aimeriez changer. C’est hyper énervant de ne pas réussir à changer des petites choses dans sa vie comme “j’aimerais aller me coucher plus tôt le soir”. Ca semble rien du tout comme ça quand on le formule, alors que si ça bloque c’est qu’il y a plein de petites choses à regarder autour et à ajuster pour y arriver enfin.

Et puis, les petits ruisseaux font les grandes rivières comme on dit, vous avez donc raison de les désirer ces petits changements, ils peuvent en entraîner de bien plus grands. Moi si j’y réfléchis j’ai finit pas monter ma boîte parce qu’un jour je me suis fait une frange (j’en avais parlé là). Et je plaisante même pas !

Quelques questions à se poser :

1 à 3 questions à vous poser pour un moment d'introspection et d'honnêteté total avec vous même :

- Qu'est ce que j'aimerais vraiment changer dans ma vie, un truc tout bête du quotidien (boire mes 1,5L d'eau, aller me coucher tôt le soir, avoir du temps pour petit déjeuner avec mes enfants... etc.
- Qu'est ce que je fais à la place ?
- Comment je me sens, est-ce que je me sens nulle ? Flemmarde ? Incapable ? Choisissez votre blâme personnel ^^

Notez ça quelque part, un mail que vous vous envoyez, un carnet, les notes de votres téléphones...
Notez le, l'écrit ça a un sacré pouvoir pour arrêter de se mentir ;)

Pourquoi c’est bien d’avoir la flemme ?

Parce que ça permet d’accomplir plein de choses dans la vie !

Je vous l’ai déjà dit, moi même, je suis une énorme flemmarde.Je suis tellement flemmarde que parfois je me cogne dans les meubles parce que j’ai la flemme de dévier ma trajectoire. Je suis aussi glandouilleuse, partisane du moindre effort, j’aspire souvent à me la couler douce, j’aime dormir, trainer au lit, ne rien faire… . Et c’est ce qui m’a permis d’inventer des taaaaaas de trucs dans ma vie quotidienne et de concrétiser mes projets. Aussi paradoxal que ça puisse paraître !

Je suis convaincue qu’être flemmard rend curieux et créatif.

En tous cas, moi, ça me rend curieuse : je suis souvent à la recherche de nouvelles idées, techniques, technologies ou outils qui vont me permettre de gagner du temps au quotidien, c’est ça de plus que je pourrais passer à binge watcher The Crown dans mon canapé ! Je m’y intéresse donc avec graaaaaand intérêt : gagner du temps pour pouvoir glander encore plus tel est mon moteur !

Je constate également au fil des années que ça me rend super créative, un peu comme (j’imagine) le mec qui a inventé la télécommande : c’était sûrement un ÉNORME flemmard. Se lever pour appuyer sur un bouton tous les jours mais quelle horreur ! Et hop pour avoir le plaisir de se prélasser, on se met à plancher sur un projet qui certes va prendre du temps au départ (inventer cette télécommande) mais qui ensuite va permettre de se mettre les doigts de pieds en éventail ^^

Et grâce à ces heures de glandouille gagnées c’est là qu’on peut laisser libre court à sa créativité. C’est ce que je préfère dans ces journées qu’on arrive à étirer en les rendant plus efficace : le temps gagné ne sert pas à travailler plus, mais à laisser de l’espace pour d’autres projets, plus créatifs, plus épanouissants :

C’est Marie-Le-Chat qui racontait ça dans l’article précédent “Je me suis rendue compte que ma procrastination me rendait effectivement créative. Comme je déteste « errer sans but » sur le web, je me suis construit tout un tas de chantier parallèles. Et surprise ! J’ai réalisé des choses que je n’aurais jamais pensé faire. Je m’explique avec un exemple : j’aime tant les blogs de mariage, de fêtes en tout genre célébrant l’amour et la vie que j’ai organisé une fête mémorable pour nos 10 ans de vie de pacs. A coup de 10 min de pinterest par-ci, de 15 minutes de shopping par là, je suis arrivée à concrétiser ce petit rêve qui me permettait de m’évader au moment où je devais me mettre à bosser. Et ça a aussi marché pour mon développement personnel (j’ai d’ailleurs commencé une VRAIE formation dans la VRAIE vie dans ce domaine) et réussi à prendre à bras le corps la question de mon alimentation, etc.”

Et si aujourd’hui vous décidiez de gagner du temps sur une de vos tâches quotidiennes relous, pour vous dire que ce temps gagné vous avez le droit de le dépenser demain à glandouiller le même temps sur Pinterest pour vous donner des idées en toute quiétude, sans vous sentir coupable ?

A tester :

Un bon truc, que j’ai appris dans un livre et que je n’applique que les jours où j’ai vraiment besoin que ça file droit (parce que je suis trop une droguée c’est trop dur de faire ça tous les jours) : ne regarder vos emails qu’à 10h le matin, puis à 14h et ensuite seulement une heure avant de partir. Juste 3 fois par jour ni plus ni moins.

C’est tout con mais ça fait gagner plein de temps : le temps que vous passez à vous re-concentrer sur votre travail à chaque fois que vous passez de vos mail à votre tâche du jour. Je dirais bien une bonne demi heure ¾ d’h par jour. Allez hop aujourd’hui vous faites ça et demain ou ce soir vous vous récompensez avec une bonne demi heure de glandouille bien méritée :D

Mais peut être que ce truc des mails vous le connaissiez déjà : si ça marche pour vous, qu'est-ce que vous avez décidé de faire de ce temps gagné ? Dites moi dans les commentaires ça m'intéresse !

Si ça ne marche pas : est-ce que vous vous êtes dit ou marqué quelque part ce que vous avez le droit de faire si vous y arrivez ? Sinon essayez maintenant/demain, et venez me dire comment ça s'est passé dans les commentaires ;)

Ces défauts qui sont vos meilleurs atouts

On ne pense jamais vraiment à tout ce que nous apportent nos défauts quand on les regarde en face et qu’on décide d’en tirer partie.

Chez moi c’est mon énorme flemmardise qui m’ont conduit à découvrir, apprendre et créer énormément de choses pour raccourcir le temps consacré aux tâches pénibles et rallonger le temps de la partie cool et créative.

Vous n’êtes peut être flemmarde, mais réfléchissez à ces défauts qui vous rendent efficaces sans que vous vous en rendiez compte, on en a tous plein.

Moi par exemple, je suis aussi hyyyyyper tête en l’air, quand j’étais petite mon père disait que j’avais carrément planté ma tente sur le lune : en plus d’un singe qui aime s’amuser j’ai aussi un bocal avec un gros poisson rouge là haut, Dory est ma sainte patronne.

Je passais mon temps à stresser à l’idée d’oublier des choses, ça prenait énormément d’espace dans me tête.

Et puis j’ai cherché plein de solutions pour ne plus subir ma têtenlairdise : ne plus oublier des rendez vous importants, des tâches, des deadline, ne plus perdre mes affaires, oublier 100€ de courses devant un distributeur de billets (ou carrément les billets)…

C’est pas génial la vie quand on grandit et qu’on apprend à dompter la ménagerie qu’on a dans sa tête ?

Non seulement ça m’a libéré l’esprit mais maintenant je suis quelqu’un de super organisé. Et ça me fait gagner plein de temps !

Gagnez du temps au quotidien

Je vais maintenant vous parler de l’automatisation. J’ai découvert assez jeune que ça pouvait être carrément magique (oui oui sans exagérer).

Je m’explique :

Quand j’étais ado, mon père avait un hôtel : rien de folichon, c’était un Fasthotel en bordure d’autoroute en face du péage de Clermont Ferrand on passait des vacances hyper rock’n roll avec ma soeur.

Mon père en avait marre de nous voir nous emmerder comme des rats morts devant la 4e rediffusion de “Bouge !” sur Canal+ alors il a trouvé de quoi nous occuper. On faisait donc le service des petits déjeuners ou le ménage dans les chambres, ou encore le standard.

C’était aussi pour lui une bonne occaze de nous apprendre ce que c’est de gagner sa vie. Oui hein on trimait pas chez les Tenardier on choisissait ce qu’on voulait faire et on avait un salaire horaire qu’on allait ensuite dépenser au Zara de la place Jaude. Rock’n roll !

On était en binôme avec une des femmes de ménage de l’hôtel et c’est avec l’une d’elle que j’ai appris ce qu’était un “process” et ce que ça changeait dans la vie : Djoura avait une façon bien à elle de faire les choses. Toutes les chambres étaient identiques, c’était donc super déprimant d’avoir l’impression de recommencer toutes les 10 minutes la même chose, Djoura avait plutôt décidé de tourner ça à son avantage en optimisant à mort son boulot. Elle avait réfléchi à fond à ce qu’elle devait faire en premier pour accélérer la 2e, de quelle manière déplier les draps en un coup de main, etc… Elle dépotait parce qu’elle y avait apporté de la réflexion dès le départ, c’était hyper intelligent et elle allait vraiment vite.

Ca lui faisait gagner une bonne demi heure sur les autres femmes de ménage. Elle finissait donc plus tôt ses 25 chambres et pouvait rentrer chez elle retrouver ses enfants avant tout le monde, alors qu’elles avaient toutes un travail identique.

C’est comme ça que j’ai appris le pouvoir des routines : elles peuvent faire gagner du temps chaque jour ou chaque semaine, du temps on peut ensuite le consacrer à des projets bien plus épanouissants.

Et je crois que j’ai ensuite toujours appliqué cette façon de faire à toutes les tâchs pénibles et répétitives que je rencontrais dans la vie quotidienne et dans mon travail. D’abord sans m’en rendre compte.

Et puis un jour dans mon 2e job, un collègue m’a dit “Non mais toi tu es hyper routinière”, j’ai pris ça pour une insulte. Mais ensuite n y réfléchissant j’ai fini par en être fière de ma routine de travail, elle me permettait d’abattre en une matinée un travail qui me prenait avant carrément toute la journée. Me laissant ainsi libre de plancher sur des choses plus créatives dans mon travail.

Quand je suis devenu free lance je pense que ça m’a carrément sauvée. J’ai toujours eu du temps pour la partie créative grâce à toutes mes routines quotidiennes dans la vie et le travail qui rallongent magiquement mes journées et me permettent de faire les choses pas marrantes en un éclair.

Je ne perds jamais de temps avec les tâches pénibles et répétitives. C’est pour ça qu’on a souvent l’impression que je fais beaucoup de choses. En réalité j’en fais pas plus que les autres, j’ai juste du temps en extra que je me suis dégagé toute seule ^^

Avec ce temps passé à faire plus vite un truc pénible du quotidien on dégage du temps du vrai, du temps pour lire au lit (sans s’endormir à la 3e page parce qu’on est crevée), du temps pour petit déjeuner paisiblement (et pas avaler un granola en courant en sortant de la maison), du temps pour faire cette fichue méditation ou ces séances de sport que vous aimeriez enfin faire mais qui peine à rentrer dans votre emploi du temps trop chargé.

A tester

Je suis une fan de l'automatisation et la technologie est souvent mon amie!
Je vous conseille d'utiliser le site (ou l'appli mobile) ifttt (ifttt pour if this then that) qui vous aide à créer facilement tout un tas de règles simple pour
automatiser des choses simples du quotidien. N'ayez pas peur, c'est hyyyyper simple à utiliser, vraiment l'automatisation pour les nuls.
Je m'en sers par exemple pour automatiser les posts de mon blog sur les réseaux sociaux (avant je fais ça à la mano, ça me prenait une bonne demi-heure).
Maintenant c'est ifttt qui fait ça pour moi.
Vous pouvez créer vos propres recettes ou bien en utiliser des déjà existantes. Plein de sites regroupent les meilleures recettes d'ailleurs piochez dedans (tapez "meilleures recettes ifttt" dans google et hop).
Un exemple moins blog : avant je me faisais chier à télécharger une par une les photos de soirées où j'étais sur facebook. Maintenant ça va automatiquement dans ma dropbox dès que je suis tagguée quelque part. Hop !
Perso j'utilise une trentaine de recettes, une dizaine pour mon blog et une vingtaine pour ma vie quotidienne.

Comment vous le dépensez ce temps gagné ?

Mais c’est bien joli d’essayer d’être organisé ou productif pour gagner du temps mais ce temps là, on en ferait quoi ? On développe des projets, on prend du temps pour soi, on glandouille ?

Parce qu’on parle beaucoup d’automatisation, d’efficacité, de projets etc… Mais ce temps on ne pense pas forcément que ça peut s’appliquer juste pour rien faire de spécial derrière. Comme lire tranquillement dans son canapé, surfer sur internet sans se sentir coupable.

Quand on n’arrive déjà pas à être détendu et satisfait des petites choses ça bloque la voie à des projets plus grands. Quand on est dans le stress, la culpabilité, ça joue sur la confiance en soi, ce qu’on est capable de faire, l’énergie qu’on dégage…

Choisir et accepter ce qu’on a vraiment envie de faire même quand ce sont des petites choses pas glorieuses ou grandiloquentes, c’est très bien, et ça ouvre la porte à d’autres possibilités derrière.

Pour vous ça changerait quoi ?

Alors, vous vous rêveriez que ça change quoi dans votre vie si vous arriviez à gagner du temps au quotidien ? Ca pourrait changer quoi dans votre vie quotidienne de gagner du temps, vous en feriez quoi ? Vous vous sentiriez comment ?

Et si vous avez un peu de temps pour me faire un retour, quel est LE conseil de l’article qui vous parle le plus et que vous allez commencer à appliquer ?

Si vous voulez apprendre avec moi comment on peut améliorer sa vie en jouant sur de petits changements, voire de sortir de sa zone de confort dans une multitude de domaine qui font votre quotidien ? Entrez votre prénom + votre email préféré et cliquez sur “Allez hop ! On y va !”

En route pour l’aventure ?

Share

Les meilleurs articles

47 comments on “Vous êtes flemmard ou à l’ouest ? Tant mieux !

  1. 29 novembre 2016 at 9:43

    Super article bravo ! J’aime beaucoup cette nouvelle orientation pour ton blog, c’est très intéressant et enrichissant :)
    Personnellement je suis une grande fan de l’automatisation ! Je pensais d’ailleurs être un peu la seule à réfléchir à ce genre de choses. Comment faire le moins d’actions possibles ou comment les ordonner au mieux pour aller au plus vite. Je perfectionne surtout ça pour le repassage ^^ Finalement ça permets en plus d’aborder une tâche pas très fun de manière plus ludique… Continue à nous inspirer avec tes articles !

    • 29 novembre 2016 at 11:14

      Exactement ! Rendre un truc chiant plus fun avec son petit process perso ^^

  2. 29 novembre 2016 at 10:49

    Voila très longtemps que j’applique l’idée : les paresseux sont des gens astucieux. Je suis plus orientée maison – foyer- et je rentabilise mes mouvements c’est tellement naturel comme Mr Jourdain faisait de la prose. Mes amies disent : tu fais pleins de choses (moi c’est couture, patine, abat-jour, encadrement, cuisine) alors que je passe de long moment à lire les blogs de jeunes femmes pétillantes. Mais lorsque je fais alors là je fais !!!! il me faut un résultat et vite. Donc votre réflexion est pour moi frappé du coin du bon sens. Bonne continuation.

  3. 29 novembre 2016 at 10:58

    Super article ! J’ai tellement hâte de finir mon stage en décembre. Je suis comme toi, une pro de l’automatisation et ça me rend folle d’être dans un environnement où ce n’est pas possible car toutes les tâches sont plus pourries les unes que les autres, bref désolé de livrer mon sac comme ça, j’en avais un peu beaucoup besoin !

    • 29 novembre 2016 at 11:13

      Haha moi aussi dans mes précédents jobs ça me rendait folle ! Aujourd’hui j’ai ma boîte je peux y mettre en place de meilleurs outils moi même ^^

  4. 29 novembre 2016 at 11:00

    aah grande fan de IFTTT aussi que j’avais laissé dormir dans mon iphone jusqu’à ce que l’on me montre deux ou trois recettes! Et depuis, il n’arrête plus de travailler pour moi…!
    (en passant, je crois que l’acronyme IFTTT est plutôt pour If This Then That que If Then Then Then mais peu importe 😉)
    Résultat; plus de temps pour le sport!
    merci

  5. 29 novembre 2016 at 11:18

    Décidément j’aime de plus en plus cette nouvelle série d’articles ! Un vrai coup de fouet !

    J’ai immédiatement appliqué le conseil du début : écrire les réponses à ces 3 questions : Qu’est ce que j’aimerais changer ? Qu’est ce que je fais à la place ? Comment je me sens ?

    Voila j’ai ma petite liste écrite là, sous mes yeux, et elle est trèèèès longue (ça fait peur !). Mais cela fait un bien fou de lister CONCRÈTEMENT ce qu’on a à faire/ce qu’on a envie de faire.

    Ca évite de se perdre dans des réflexions du genre  » Rooo lala, j’ai trop de trucs à faire aujourd’hui ; ranger et … heu…m’épiler les sourcils… ou je sais pas.. enfin trop de trucs quoi.. bon en meme temps il est déja 11h23… j’aurai jamais le temps de faire… heu… tous ces trucs.. bref je ferai ça demain »

    • 29 novembre 2016 at 11:20

      Hahaha mais oui écrire les choses ça fait qu’elles prennent moins de place dans la tête.
      Moi je note tout sinon ça se bouscule là haut et j’en perds carrément le sommeil, c’est vraiment salvateur ^^

  6. 29 novembre 2016 at 13:08

    Et bien le voilà le work Shop …^^ je me demandais pourquoi ça avait changé d un coup… le développement personnel paye mieux que la mode ;)

    • 29 novembre 2016 at 14:02

      c’est pas dit, je suis dans le DV et je gagne pas beaucoup de sous (quasi pas on peut le dire, pour de nombreuses personnes c’est du superflu, c’est bien mais « on n’a pas le budget » etc), bref je ne pense pas qu’elle fasse ça pour ça, et puis même, personne n’est obligée de participer/d’acheter… (moi par ex comme j’ai pas de sous je pourrais pas, comme ça c’est réglé ^^ )

    • 1 décembre 2016 at 11:23

      Ba c’est surtout que la mode ça paie avec la pub et moi je veux plus avoir de pub parce que les marques veulent s’insérer insidieusement dans le contenu et j’ai plus envie de ça.

      Vous non plus je crois vous l’avez souvent dit ici ^^

      Du coup oui il va y avoir des workshop payants, mais je mettrai le couteau sous la gorge de personne.
      Et j’écrirai toujours des articles ici ;)

  7. Violaine Weiss
    29 novembre 2016 at 13:12

    Moi je suis admirative, fan et tellement reconnaissante

  8. 29 novembre 2016 at 13:44

    Je viens de faire ma petite liste, ça permet de voir ce qui coince et ce qui est prioritaire.
    Et je ne connaissais pas du tout cette technique de l’automatisation, je vais m’y pencher ! ça me renvoie direct à ma façon de travailler (je ne suis pas hyper fan de mon job actuel) : je traîne, je n’ai pas envie de m’y mettre, et quand j’arrive à trouver enfin la motivation pour être à fond… il ne me reste qu’une petite heure avant d’aller chercher ma fille à la crèche. Si j’arrive à gagner en efficacité avec de meilleures méthodes d’organisation, mon boulot ne me semblera peut-être plus si boulet, ou en tout cas, j’aurais plus de temps pour en chercher un autre ;)
    Merci pour ton article.

  9. Elisa Rx
    29 novembre 2016 at 14:11

    Merci merci merciiii. On se sent tjs moins seule et on apprend ^^

  10. 29 novembre 2016 at 14:28

    C’est cool ces petits articles! Je l’ai déjà dit dans un de tes questionnaires, mais je me répète ici, c’est un bonheur de voir une blogueuse française s’emparer du développement personnel et des aspects business de la vie des femmes! C’est un truc qui se fait beaucoup aux US et qui me manquait ici!
    A quand le podcast?

    Y’a un truc qui marche hyper bien pour moi, c’est de me mettre un ou deux RDV par jour, aux moments où je sais que je suis pas hyper productive (début de matinée, début d’aprem). Même si c’est aller chercher mon pressing ou prendre un café avec mon frère, si c’est écrit dans mon carnet, je le fais et je rentre chez moi boostée d’avoir pris l’air et fait qqch d’efficace, je me remets au boulot motivée. En revanche, si c’est en fin d’aprem ou fin de matinée, c’est contre productif, je passe ma demie-journée à glandouiller en attendant que l’heure arrive!

    Le bullet journal, ça marche pas mal aussi (écrire ce qu’on a à faire en fait, c’est le secret)

    Une entrepreneure en travaux, qui t’écrit depuis son canap un mardi de grosse flemme

  11. Geraldine Leroye
    29 novembre 2016 at 14:32

    Aaaah, IFTTT <3 <3 <3 On peut les voir, tes recettes ? :-D

    • Eleonore Bridge
      29 novembre 2016 at 15:08

      Secret de fabrication :D mais je te montrerai peut être la prochaine fois que tu passes comme ça tu seras obligée de venir au bureau ^^

    • Geraldine Leroye
      30 novembre 2016 at 16:14

      Eleonore Bridge Haha, c’est noté, j’arrive !

  12. Léonie Lerouge
    29 novembre 2016 at 14:38

    Merciiii pour cette article , Ca me décomplexe terriblement d’un coup ! 💖

  13. 29 novembre 2016 at 15:50

    Merci, merci, merci pour tous tes articles sur ce thème qui nous concerne tous ! C’est toujours très utile, en tous cas pour moi :) Mais n’en n’oublie pas pour autant de te relire, il y a quelques fautes de frappe toutes bêtes, tout au long de ton texte (qui n’en reste pas moins génial). Oui, je sais, la serial killeuse relou de la grammaire est de retour… Merci en tous cas !

    • 29 novembre 2016 at 15:58

      Ba tu sais je me relis une bonne dizaine de fois hein ;)
      Mais pour arriver à du 0 fautes il faudrait me relire 80 fois au moins et ça c’est impossible donc j’ai abandonné l’idée, c’est la vie, rien n’est parfait ^^

  14. 29 novembre 2016 at 16:36

    Je suis hyper intriguée par cette appli, j’irai voir quand j’aurai un moment !

    Sinon je suis d’accord pour l’automatisation. Je sais que moi je le fais souvent dans un esprit de compèt avec moi même  » est ce que j’arriverai à faire un meilleur temps que la veille ? » . Quand j’avais 18 ans j’ai fait un boulot très relou dans une banque/assurance à base d’impression, distribution et archivage de dossier et c’était la seule chose qui me permettait de ne pas péter un câble.

    Je pense que l’aspect routine est quelque chose sur lequel il faut que je travaille. Maintenant j’ai un peu tendance à consulter mes mails toutes les 5 sec et à commencer une tâche dès que ça me traverse l’esprit.

    Sinon hier j’ai découvert un site, toggl, qui sert à compte son temps passé sur ses projets. Chaque semaine je dois rentrer mes temps dans un logiciel de gestion mais c’est assez relou et j’oubliais tout le temps de noter ce que j’avais fait donc le vendredi à 20h j’épluche parfois dix jours de mails pour retrouver ce que j’ai fait. Là le site a un timer qu’on lance pour chaque tâche, ce qui m’oblige à ne pas trop me déconcentrer, et ça donne des jolis graphiques sur ce qu’on a fait pendant la journée / la semaine. Je pense que ça va m’aider à mieux balancer mon temps entre mes différents projets.

    • 30 novembre 2016 at 15:20

      Ah mais oui on m’en a parlé de toggl déjà mais j’avais oublié le nom ! Moi aussi ça va m’aider merci !

  15. Isabelle Faure-Boussaguet
    29 novembre 2016 at 21:03

    Oh mais ça fait du bien tes articles ! Tu mets des mots sur des trucs que je ressens, que je vis avec toujours cette impression de fatalité… alors que non ! Happy me, happy you 😘😘😘

  16. 29 novembre 2016 at 21:52

    J’aime beaucoup cette nouvelle ligne édito pour ton blog. :-) IFTTT mais quelle merveille ! Je connaissais le site sans avoir eu la motivation (flemme ? :-p) de m’y mettre sérieusement, voilà qui me donne envie de me pencher à nouveau sur le sujet !
    Merci pour tous ces bons conseils :-)

  17. 29 novembre 2016 at 22:13

    Merci pour tes derniers articles et surtout pour celui-ci, ils me parlent tellement ! Est-ce que tu aurais un ou deux exemples de ce que tu appelles tes routines? J’ai un job de bureau qui s’y prête probablement bien mais j’ai du mal à visualiser ce que je peux routiniser (oui madame j’invente des mots).

    • 30 novembre 2016 at 15:26

      Une routine c’est quelque chose que tu fais toujours de la même façon, dans le même ordre sans avoir à réfléchir genre sous la douche tu fais sûrement les choses toujours dans le même ordre ? C’est une routine ^^

      Ca aide à deux choses : ne rien oublier et faire ça plus vite (c’est efficace) et aussi ne pas avoir à réfléchir (donc en plus c’est reposant)

      Il y en a qu’on fait tous naturellement et d’autres qu’on peut s’imposer un certain temps avant qu’elles deviennent automatiques.

  18. 29 novembre 2016 at 22:57

    J’ai eu la flemme de finir l’article. Je pense que je suis une cas désespéré.

  19. 29 novembre 2016 at 23:07

    Hello, je suis ton blog depuis des années et c’est la première fois que je laisse un commentaire! Merci pour cette série d’article, c’est super en phase avec ce que je vis actuellement. J’ai pris un congé sabbatique et j’en profite pour voyager. Ça fait plus de 8 mois maintenant et dans quelques semaines, je rentre en France retrouver ma petite vie confortable. Tout ça pour dire que la procrastination, la flemmardise, dans ma vie d’avant c’était mon quotidien. Mais depuis que je suis en voyage et alors même que je ne suis jamais plus de 3 jours au même endroit, j’ai mis, sans m’en rendre compte en place des routines qui tout d’abord me donnent l’impression d’avoir une vie normale dans tout ce tumulte tellement intense (cf. Ton article sur le voyage), de ne pas (trop) m’épuiser et me permettre de garder du temps en fin de journée pour parler avec du monde, organiser la suite de mon voyage, envoyer des messages à mes super amies restées en France ou tout simplement me poser et bouquiner. Prochain challenge: réussir à mettre tout ça en place en France!

    • 30 novembre 2016 at 15:33

      C’est un peu ce que j’ai découvert lors de mon dernier voyage et ce dont je parlais dans mon dernier article. Les voyages ça peut être épuisant pour le cerveau car on n’a plus de routines, on est en éveil constant. C’est excitant mais hyper fatiguant.

      Du coup tu as bien fait de te remettre des routines c’est clair !

  20. 29 novembre 2016 at 23:37

    cet article m’a beaucoup plu
    je suis allée faire un tour sur ifttt et j’ai déjà commencé à suivre quelques recettes, par exemple sauvegarder les musiques de la playlist discover sur spotify
    et je vais réfléchir à comment mettre en place quelques process pour me simplifier les tâches quotidiennes notamment pour la partie course/cuisine
    sinon si j’avais vraiment du temps devant moi, j’aimerais débuter un blog pour donner des bons plans pour des filles qui veulent voyager toute seule

    • 30 novembre 2016 at 15:33

      Clairement le blog si tu as une bonne routine tu peux le faire. Moi si je m’en étais pas imposé j’aurais jamais tenu 10 ans ^^

  21. Anne Flury
    30 novembre 2016 at 4:54

    La procrastination? Jamais entendu ce mot…

  22. 30 novembre 2016 at 10:14

    J’ai regardé ifttt mais je ne vois rien qui me soit utile… j’ai du mal à imaginer que tu ai une 30aine de recettes ?!
    Perso mes amis ne tagguent jamais les photos qu’ils mettent sur FB donc celle là ne me sert pas en tout cas !
    Je crois qu’au final ifttt va me faire perdre du temps à chercher ce qui pourrait bien me faire gagner du temps ! Un comble quoi ! ;)

    • 30 novembre 2016 at 15:34

      Ah ba c’est sûr ça parle pas forcément à tout le monde.
      Moi pour mon blog ça me rend plein de services et me fait gagner plein de temps.
      Et dans la vie quotidienne je m’en sers beaucoup pour la domotique chez moi c’est un peu magique ^^

  23. 30 novembre 2016 at 14:33

    Très chouette article !

    Bisous

  24. 30 novembre 2016 at 15:15

    Oh je suis un peu déçue de cet article…

    Le tournant que tu as opéré vers le développement personnel est intéressant. J’aime bien la réflexion que tu mènes sur la procrastination et l’adoption d’un angle de vision différent de ce truc qui nous gâche la vie mais qui peut finalement nous rendre super ingénieux et créatif, juste dans le but de le contourner, et même nous dégager plus de temps. C’est vraiment une chouette idée !

    Mais je reste sur ma faim… J’aurais pensé tirer plus d’astuces après trois articles entiers consacrés à la procrastination. Tu répètes souvent les mêmes choses, simplement en utilisant d’autres mots, c’est assez redondant. Ça aurait mérité d’être condensé en deux articles seulement, et un peu plus organisés, je trouve. :)

    • 30 novembre 2016 at 15:38

      Ah ba tu sais je débute hein je suis pas encore pro moi vous essuyez un peu les plâtres ^^

      Mais tu sais c’est ce que je disais en début d’article moi mon but c’est pas de vous donner des astuces c’est de vous amener à créer les vôtres et c’est pas la même chose ;)

      Et effectivement je répète pas mal mais ça c’est normal, quand j’étais étudiante une phrase d’un de mes profs m’avait marquée : « enseigner c’est rabâcher » du coup j’hésite pas à le faire.

      Tu fais sûrement partie de ce tout petit pourcentage de gens super attentifs qui lisent tout bien avec application et du coup c’est vrai que ces redondances sont pas exactement faites pour toi ^^

  25. 1 décembre 2016 at 21:47

    En lisant ton article je pensais ne pas avoir de routines, mais je viens de plier mon linge et j’ai vraiment une routine. En plus je fais ça devant une série ou YouTube donc que du plaisir ! (je procrastine quand même, et je plie souvent deux lessives en même temps). J’utilise ifttt pour l’alarme de la maison mais il faut que je me penche sur les autres recettes.

  26. 2 décembre 2016 at 6:54

    Pendant longtemps j’ai été une adepte des listes écrites sur un bout de papier à la va vite. Mais comme je ne fais pas les choses à moitié et que je suis parfois trop optimiste elles étaient toujours hyper longues et uniquement remplies des choses désagréables que je n’avais pas envie de faire. C’était hyper culpabilisant de ne pas réussir à tout faire. Depuis le mois de septembre j’ai commencé un bullet journal et ça m’a beaucoup aidé. En plus de faire des to do list avec les choses désagréable, on valorise les choses qu’on aime, liste des livres qu’on a lu, listes de films, listes des épisodes pour les séries (The crown par exemple), suivi des projets coutures, des podcast écoutés… C’est beaucoup plus valorisant, on a moins l’impression de rien faire de sa vie.
    Je vais essayer d’appliquer l’automatisation aux tâches ménagères (surtout au rangement), car cela représente un énorme poids dans ma vie. Je suis toujours en admiration devant les gens dont l’intérieur est toujours niquel, chez moi ca oscille dangereusement entre Bagdad et les rayons de chez Tati pendant les soldes.
    Je pense télécharger cette application dont tu parles, on verra si ca m’aide un peu… Merci pour ton article en tout cas il est super.

  27. 2 décembre 2016 at 9:47

    Décidément j’aime beaucoup la tournure que prend ton blog :-) c’est vraiment comme si on évoluait en même temps !
    Lors de mon changement radical d’activité, j’ai commencé avec un emploi du temps hyper précis et j’avais même fait un power point pour rester motivée et bien travailler (avec des citations tirés de certains de tes articles héhé !).
    Finalement je ne me sers ni de l’un ni de l’autre. Mais ça a eu le mérite de m’aider à y voir plus clair au moment où j’ai quitté mon CDI.

    Maintenant je fais un peu plus au fil de l’eau, j’invente mon avenir et c’est génial (même si ça fait un petit peu peur aussi).

    Tes astuces rangements (tu en avais déjà parlé il y a quelque temps m’ont marqué, si on ne range pas c’est que c’est mal conçu, me parle beaucoup. Du coup il y a eu des petits changements chez moi, grâce à toi ! :-) Merci !

    Aude de http://www.unpeuplusloin.fr

  28. 2 décembre 2016 at 10:16

    De mon côté, je procrastine surtout pour les tâches longues. Du coup un truc qui fonctionne bien chez moi est de morceler les tâches. Je peux commencer quelque chose un jour et le finir le lendemain (ça prend moins de temps à chaque fois). Ca marche pour la paperasse, la cuisine (utile avec des enfants), le rangement…
    Cette technique me permet aussi de minimiser un autre « défaut » : le fait de ne pas terminer les choses (mon homme m’appelle madame 80% !). Mais j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir pour être plus efficace, j’attends avec impatience tes prochains articles, merci !

  29. 2 décembre 2016 at 15:35

    Hello, merci encore une fois pour cet article. Cela me rebooste un peu à chaque article. Je me sens moins seule dans la procrastination et tu donnes envie de justement ne pas procrastiner le fait de s’attaquer à la procrastination. (J’espère que tu me suis lol).

    Faire les choses de manière automatique fait considérablement gagner du temps.
    J’ai la même routine tous les matins, ce qui m’a permis de pouvoir me lever plus tard!

    J’aimerais pouvoir aussi appliquer cela pour quand je rentre/cuisine/etc. Cela me permettrait de plus m’impliquer dans autre chose qui me tient à coeur. Je vais aller voir ce fameux « ifttt », merci pour le tuyau.

    Sarah

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Les champs requis sont marqués *