Un peu de magie

Un de mes précieux appareils ^^

J’ai appris à faire des photos avec ce blog. D’abord avec un petit APN, puis un entrée de gamme Canon, et enfin un Canon 5D Mark II avec un objectif plus cher que le boîtier. J’ai fait évoluer mon matériel au fil de mon apprentissage dès que j’en sentais les limites.

Quand j’ai acheté mon 5D et mon objo de maboule je ne pouvais plus dire que c’était la faute de l’appareil si la photo était moyenne. Je voulais je savais que désormais, ça ne pouvait venir que de moi.

J’ai donc compris que pour évoluer et voir mes photos s’améliorer il allait falloir que je me mette à un nouvel apprentissage : celui du post traitement sur lequel j’étais assez nulle. Et je me suis mis sérieusement sur lightroom.

Et je suis passée par pas mal de stades, et de styles douteux, que je trouve absolument atroces aujourd’hui mais qui à l’époque ne me choquaient pas. Je suis sûre qu’il faut en passer par là pour évoluer, donc je n’hésite jamais à y aller à fond quitte à me planter (et puis c’est pas bien grave).

Il y a un peu plus d’un an on m’a encouragée à acheter les preset lightroom VSCO CAM (vous connaissez sûrement l’appli mobile de traitement photo) ce que j’ai fait. Je m’en suis servi rapido, assez mal, et je n’ai pas creusé plus que ça jusqu’à il y a un ou deux mois de ça où je me suis décidée à lire le manuel et à apprendre à VRAIMENT m’en servir.

Et ça a pas mal révolutionné mon travail sur les photos, j’ai enfin réussi à obtenir le résultat que je cherche depuis longtemps sans savoir le formuler. Et en utilisant tous les petits outils que propose VSCO CAM  j’apprends même à mieux comprendre toutes les options proposées par lightroom.

Cet apprentissage technique me faisait vraiment défaut et je suis ravie d’avancer enfin un peu là dessus.

Pour m’amuser j’ai repris d’anciennes photos qui ont plusieurs années, même celle que j’ai prises avec mon petit Canon entrée de gamme pour voir ce que mon nouveau travail donnait et aussi pour vous montrer ;)

Post traitement 2015/2011 – Survolez l’image pour voir le post traitement d’avant

Vous allez me dire que j’ai juste poussé l’exposition, mais en fait non ;) Si j’avais fait ça l’image serait super cramée, c’est donc un peu plus compliqué que ça.

Mes conseils pour utiliser VSCO CAM : lisez le mode d’emploi (vraiment), ensuite si vous avez acheté beaucoup de filtres testez les un par un et notez vos préférés, faites vous un dossier de favoris et hop ! Ensuite testez tous les outils des toolkit qui sont absolument géniaux.

Je me suis amusée avec plein plein de vieilles photos à moi et j’ai l’impression de les dépoussiérer ;)

Post traitement 2015/2011 – Survolez l’image pour voir le post traitement d’avant

Bon, après c’est une question de goût et de période, ce petit côté vintage que j’adorais sur mes photos m’est passé. Je trouve ça juste dingue ce qu’on peut raconter de différent avec une photo.

Cette photo avec la girafe par exemple, quand elle est plus sombre on voit énormément d’informations, en rendant la photo plus claire on ne voit plus que la girafe. On dirait qu’il suffit juste de pousser la lumière pour obtenir ça mais non, il y a tout un tas de choses qui la rendent plus lumineuse dans les réglages et c’est bien dommage que je découvre tout ça si tard.

Post traitement 2015/2011 – Survolez l’image pour voir le post traitement d’avant

Tout ça pour vous dire que ce sont des choix, qu’on aime ou qu’on n’aime pas. J’ai plus l’impression de faire ces choix aujourd’hui car je comprends mieux ce que je peux faire, je ne subis donc plus ma propre ignorance. Dans 3 ans je serai d’ailleurs probablement morte de honte en regardant mon post traitement d’aujourd’hui ;)

Shopping

-

-

Bleu blanc rouge

bleu blanc rouge-16

Maillot de bain COS, short Topshop, sandales Asos, lunettes Lolita Lempicka*, joli rouge Clarins n°741

Depuis que j’ai un peu rationalisé ma garde robe, je prends à nouveau plaisir à porter les même couleurs par période. Je suis en vacances depuis une semaine dans le sud et je me suis fait un petit thème bleu blanc rouge.

J’ai pris deux maillots rouges et blancs, des shorts en jean, des T-shirts blancs, bleus et rouges, une robe bleue, des sandales blanches. Non seulement ça m’a simplifié les choses en préparant tout ça, mais ça donne une tonalité à mon style pendant ces vacances.

Je n’avais jamais pensé à faire ça, et en voyant ma penderie allégée et les premiers choix que j’ai fait en piochant dedans j’ai décidé de ne piocher que dans ces 4 couleurs. Parfois se donner un petit cadre ça évite de se prendre la tête !

Sinon, merci pour tous vos commentaires hier, je trouve ça cool qu’on se marre un peu à mes dépens de façon si gentille et si en plus ça peut décomplexer certaines d’entre vous c’est tout bénef ! Merci les filles ;)

comm
PHOTOS ELEONORE BRIDGE & SON PIED MAGIQUE

bleu-blanc-rouge-81

Chemise Asos

bleu blanc rouge-67

bleu blanc rouge-38

bleu blanc rouge-39
bleu blanc rouge-51

bleu blanc rouge-13

bleu blanc rouge-61

bleu blanc rouge-70

bleu blanc rouge-19
bleu blanc rouge-23

bleu blanc rouge-5

bleu blanc rouge-54

bleu blanc rouge-8

bleu blanc rouge-69

L’arrière boutique

Photo-ratee00008

Je vous ai déjà fait un article qui traitait un peu du sujet (mais plus particulièrement de la photogénie), avec quelques photos ratées. Et depuis j’ai pris l’habitude d’en garder quelques unes à chaque séance parce que ça me fait rire.

Et je pense que je n’aurais jamais pu faire ça il y a encore 3-4 ans de ça, quand je triais les photos pou mon blog j’étais ultra déprimée de me trouver aussi ratée sur les photos, je les mettais à la corbeille en me disant que j’étais franchement pas aidée et que c’était un miracle si j’arrivais à donner le change sur une poignée de photos.

Quand j’étais ado je croyais que c’était une malédiction, mon père adorait encadrer les dernières photos de ma soeur et moi où je me trouvais toujours une tête ignoble, assorti du traditionnel « mais tu es super là dessus » qui finissait de m’achever. Moi qui était fascinée par les images ça me déprimait, alors que forcément avec mes looks improbables, ma frange de travers et mes horribles grimaces dès que je voyais se pointer un appareil, je sais pas trop à quoi je m’attendais.

J’aurais mis une trentaine d’année à me rendre compte qu’en fait on s’en fiche royalement, que personne n’est parfait, et que personne ne se supporte en photo (encore que la génération selfie semble avoir dépassé ce stade), même les mannequins sont ratées quand on les prend en photo avec un petit four dans la bouche et heureusement !

Alors pour le fun, je vous ai gardé les pires photos de ces derniers mois pour qu’on rigole tous en coeur. Olé !

comm
PHOTOS ELEONORE BRIDGE & OLITAX

Photo-ratee00006

Photo-ratee00003

Photo-ratee00001

Photo-ratee00007

Photo-ratee00005

Photo-ratee00002